Poste de médecin urgentiste : recrutement et emploi

Découvrez avec le recruteur médical les spécificités du métier de médecin urgentiste.

L’action sans attente

 Les médecins urgentistes sont amenés à exercer leurs fonctions dans divers types de structures et font appel à des compétences professionnelles larges (médecine générale, anesthésie, réanimation...)

Être urgentiste, c'est savoir apporter la réponse adaptée au besoin médical qui se présente dans un temps très court en raison d'un péril sérieux.

 L'urgentiste doit être capable de déployer un maximum de compétences très rapidement.

Les compétences de l’urgentiste

 Les médecins urgentistes sont des généralistes qui ont complété leurs cursus par un DES de médecine d'urgence sur deux ans, il est donc un docteur en médecine.

Les qualités requises pour un médecin urgentiste sont la réactivité pour gérer toutes les éventualités auxquelles il peut être confronté. Mais il doit aussi avoir un certain sens du relationnel pour que les patients soient pris en charge dans de bonnes conditions. Il est primordial qu’il fasse preuve d’efficacité et d’organisation.

 

 

Il s’agit donc d’un métier prenant qui nécessite une bonne résistance physique et psychologique. Il peut aussi choisir dans une des spécialités médicales, un domaine en particulier, comme la traumatologie, la cardiologie, ou encore la pédiatrie, …

 

Les urgentistes peuvent aussi avoir la formation de spécialiste anesthésiste-réanimation.

Lieu d’exercice de l’urgentiste

 Les médecins urgentistes peuvent exercer leur fonction dans le service d’urgence d’un hôpital public, au sein du SAMU (service d'aide médicale d'urgence), SMUR ( Service Mobile d'urgence et de réanimation). Ils seront amenés à travailler avec les ambulanciers.

Les urgentistes ou urgentologues peuvent aussi faire le choix d'intégrer un établissement privé, offrant également un service d'urgence (par exemple SOS Médecins ou toute autre structure d'urgence locale).

 

L’action de l’urgentiste

L'action de l'urgentiste reste la même quel que soit le pôle médical dans lequel il exerce.

Dans un premier temps le praticien effectue une prise en charge médicale pour établir un diagnostic en un temps très court, pour une réaction immédiate. Puis il guide les patients vers le service d’accueil concerné pour qu’il ait accès aux soins.

En fonction de l’état de santé du patient il pourra être amené à devoir restaurer ou à stabiliser ses fonctions vitales.

Certains médecins urgentistes n'auront pas d'accès direct aux malades et pourront exercer une fonction d'écoute, conseil et assistance téléphonique : ce sont les médecins régulateurs. Ils ont notamment pour rôle de juger la nécessité d’envoyer une équipe médicale sur place.

Cependant, les urgentistes peuvent soit être sédentaires soit mobiles, un choix qui se fait par le souhait d’être plus ou moins en contact avec le terrain.

 

En cas de mobilité, la tâche de l'urgentiste est encore plus délicate dans la mesure où il devra apporter une qualité élevée de soins avec un minimum de moyens. Une fois les premiers soins prodigués il doit déterminer le centre de soins adapté dans lequel le patient sera conduit.

L’AMUF : Association des Médecins Urgentiste de France

Apparue en 1997 pour faire émerger la médecine d'urgence et lui rendre ses lettres de noblesse, l'AMUF assure un relai d'information et de réaction des urgentistes au niveau national. L’association a pour but de défendre les services hospitaliers publics, elle prône entre autres la qualité dans le cadre de la santé.

 

Elle effectue une vieille législative afin de garantir aux médecins urgentistes les meilleures conditions d'exercice professionnel de la médecine d'urgence.

 

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Les Etats-Unis avaient enregistré à la date de mercredi 695 cas de rougeole depuis le début de l'année, soit la pire résurgence de la maladie depuis son élimination officielle en 2000, selon les Centres de prévention des maladies (CDC).

Au Congo-Brazzaville, le paludisme représente la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans, en raison de leur vulnérabilité. Cette pathologie est également, selon la Direction de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies qui va prochainement organiser une campagne de distribution gratuite de moustiquaires, la première cause de consultations et d’hospitalisations ; d’absentéisme sur le lieu du travail et à l’école où ses causes et ses conséquences sont enseignées aux élèves. Reportage dans une école de la capitale congolaise.Au premier niveau du principal bâtiment du complexe scolaire la Paillotte qui jouxte le ministère de l’Enseignement, ces élèves de troisième qui chantent viennent de terminer une leçon de sciences de la vie et de la terre portant sur le paludisme.« Est-ce que parmi vous il y a un élève qui peut lever le doigt et nous dire ce qu’on appelle le paludisme », demande le professeur.« Le paludisme ou malaria est une maladie infectieuse qui frappe l’espèce humaine. Elle est provoquée causée par le plasmodium », répond une jeune élève.L’enseignant Antoine Kihindou qui a animé la séance raconte que certains de ses élèves manquent parfois les cours, parce que terrassés par le paludisme.« Ce sont des enfants atteints du paludisme par rapport aux carnets qu’ils présentent. Le diagnostic démontre que c’est le paludisme », affirme-t-il.Selon le Dr Jean-Mermoz Youndouka, coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, la lutte contre cette pathologie est une priorité pour le pays qui bénéficie souvent de l’appui des partenaires.« Nous avons bénéficié d’un financement du Fonds mondial qui nous a permis d’acquérir 3 millions de moustiquaires qui sont déjà dans nos entrepôts. Nous sommes en train de nous organiser pour les distribuer gratuitement. Elles ne seront jamais vendues », dit le docteur Youndouka.Le paludisme est fréquent au Congo, pays tropical humide où les moustiques ont la possibilité de se multiplier.* * *■ Reportage au Niger : l’anophèle pique aussi en pleine saison sècheAu Niger plus de 3,3 millions de cas de paludisme ont été recensés en 2018 et plus de 3 000 décès, en majorité des enfants en bas âge. Alors que c’est pendant la saison des pluies que le palu tue le plus, actuellement dans les formations sanitaires du pays, l’anophèle pique toujours et en pleine saison sèche. Reportage au service pédiatrique d’un hôpital de district à Niamey.

Dick Rivers est décédé dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 avril. Mais si la disparition du chanteur des suites d'un cancer a surpris ses fans, sa famille s'y préparait comme l'a confié son fils, Pascal Forneri, au micro de RTL.

SCIENCE - Depuis quelques années, la recherche a énormément avancé dans le domaine des “interfaces cerveau-machine”, qui permettent de contrôler par la pensée des actions simples via un ordinateur.

DRAME - La jeune fille de 11 ans était allergique à la protéine de lait, qui entrait dans la composition du dentifrice

A l’hôpital, l’ambiance est toujours aussi électrique. Les agents de trois services de nuit du Centre hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges Lucie et Raymond-Aubrac (CHIV) protestent...

RAPPORT - Alors que l’obésité représente une menace croissante pour la santé publique et que 80 % des adolescents « ne sont pas suffisamment actifs physiquement », l’OMS a jugé nécessaire de dresser une liste de bonnes pratiques pour les enfants de moins de 5 ans

SANTÉ - Des personnes souffrant d’un stade avancé de la maladie de Parkinson retrouvent espoir grâce à un nouveau traitement développé par des chercheurs de la Western University de Londres, en Ontario (Canada). 

« Je n’ai aucun doute. Si mes enfants sont malades, c’est à cause de l’antiépileptique que j’ai pris enceinte ! ». On pourrait croire que Sandrine Duverger, 41 ans, parle ici de la Dépakine. Ce...

C'est l'affaire emblématique du débat sur la fin de vie en France: le Conseil d'Etat a une nouvelle fois mercredi validé la décision médicale d'arrêter les soins de Vincent Lambert, en état végétatif depuis dix ans, contre l'avis de ses parents qui ont aussitôt saisi la justice internationale.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.