Gastro - entérologue : recrutement et emploi

Les gastro-entérologues sont des médecins spécialistes de l'appareil digestif.

Ils ont une connaissance des pathologies liées à l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le colon, l'anus, le foie, les voies biliaires et le pancréas..

Le gastro- entérologue peut choisir de se spécialiser davantage en mettant l'accent soit sur l'hépatologie (il devient alors hépatologue) ou la proctologie (il devient proctologue).

Au titre de son activité d'hépatologue, le gastro- entérologue va connaître principalement des cas de pathologies du foie, tandis que l'activité de proctologue concerne toutes les pathologies de l'anus et du rectum.

Démographie des spécialistes de la gastro-entérologie

Les gastro- entérologues n'ont semblent ils pas connu la même désertion que certaines autres spécialités. Au début des années 2000, il n'était pas fait était d'une carence de gastro- entérologues. Cependant, les prévisions indiquaient un risque de baisse de gastro- entérologues à partir de 2011. Très récemment, la Drees faisait un état des lieux général de la démographie médicale en France. En 2006, près de 3300 gastro- entérologues étaient recensés et une diminution de plus de 12% des gastro- entérologues était attendue pour 2030. La baisse dans cette spécialité demeure néanmoins une des plus basses par spécialité. C'est dire que la gastro- entérologie continue à susciter les vocations.

Devenir gastro - entérologue

La spécialité de gastro- entérologie s'obtient après avoir passé les deux premiers cycles d'études qui durent 6 ans en l'absence d'échec les premières années (2 ans pour le DCEM et 4 ans pour le deuxième cycle). Le DES de gastro- entérologie hépatologie peut être obtenu dans différentes universités. Le programme cumule enseignement théorique et pratique. Les gastro-entérologues peuvent exercer en structure libérale ou choisir d'être praticien hospitalier. Leur rémunération semble être assez confortable, ce qui, au regard du nombre d'années d'études engagées et de leur responsabilité médicale, semble être un élément indispensable au maintien du nombre de gastro-entérologues.

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Un pharmacien bordelais a été suspendu une semaine pour avoir refusé de vendre des contraceptifs, par conviction religieuse.

Dans le Roannais, près de Lyon, une cabine de télémédecine a été installée dans une pharmacie. Objectif : compenser le manque de médecins.

La reconversion professionnelle a de nombreuses retombées bénéfiques sur la santé et le bien-être. Qui n'a jamais eu envie, durant les heures de travail, de tout recommencer et de changer de métier? Ce n'est pas une si mauvaise idée, pour peu d'avoir prévu un «après» et de s'être fixé de solides ...

En janvier 2016, un essai thérapeutique portant sur un anti-douleur (molécule BIA-102474) est mené à Rennes par le laboratoire Biotrial pour le compte d'un groupe pharmaceutique établi au Portugal : Bial. Cet essai a tourné au drame : cinq des patients volontaires ont dû être hospitalisés pour de graves troubles neurologiques et l'un d'entre eux est décédé. Il s'appelait Guillaume Molinet, il avait 49 ans. Laurent Molinet, frère de Guillaume Molinet, et maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille du défunt, étaient les invités du Magazine de la santé ce mardi 15 mars 2016.

A l'occasion de la semaine (du 14 au 19 mars) du don moelle osseuse, l'Agence de biomédecine communique pour mobiliser les hommes à s'inscrire au registre du don. Entretien avec le Dr Evelyne Marry, directrice du Registre France Greffe de Moelle à l'Agence de biomédecine.

La justice l'a confirmé : il n'est pas possible d'avérer un lien entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques. En ouverture du Magazine de la Santé du 15 mars 2016, Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse ont adressé un "carton rouge" aux journalistes et médecins qui, dix-sept années durant, ont alimenté la polémique sur la dangerosité de ce vaccin.

C’était une décision de justice très attendue, après 17 années de procédure. Elle est tombée le 9 mars dernier : il n’existe pas de "causalité certaine" entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques.

Activités physiques, nutrition, gestion du stress... Aujourd'hui la prévention se trouve au coeur des préoccupations de notre système de santé. Problème, encore peu de Français adoptent les bons réflexes. C'est dans ce cadre que sera organisé le 30 mars le lancement des ateliers « En av

Parce qu'ils protègent vos yeux et mettent votre regard en valeur, vos sourcils méritent tous vos soins. Mais quels sont gestes et accessoires pour dessiner une jolie ligne, naturelle et adaptée à la forme de votre visage ? Pour une épilation maison réussie, oubliez définitivement le raso

Bientôt fini le temps des injections douloureuses d'insuline pour les diabétiques ? Peut-être, avec ce nouvel outil thérapeutique indolore et efficace.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.