Témoignages

IMT Atlantique
IMT Atlantique (44)


Bonjour madame,


Un médecin de prévention est en poste depuis début mai c’est donc une très bonne nouvelle pour nous !


Bien cordialement .


HOPITAL INTERCOMMUNAL ENSISHEIM NEUF BRISACH
HOPITAL INTERCOMMUNAL ENSISHEIM NEUF BRISACH (68)


Bonjour,Les recrutements de médecins ont abouti.


Je vous remercie pour votre collaboration,


Bien cordialement,


Groupement Santé Travail
Groupement Santé Travail (78)


je vous confirme notre totale satisfaction par rapport aux retours de l’annonce passée dans votre support.


Groupement Santé Travail
10 rue André Chénier
78000 VERSAILLES


Médecine du Travail de l’Aisne
Médecine du Travail de l’Aisne (02100)


Monsieur ,


Comme suite à votre demande, je vous informe par courriel que la Médecine du Travail de l’Aisne a recruté un collaborateur médecin via l’annonce diffusée depuis le recruteur médical.


Bien cordialement.


Le CDG 38
Le CDG 38 (38)

Nous avons pourvu notre poste de médecin du travail, suite à l'offre que nous avions diffusée, dans votre revue notamment.

CH Ariège Couserans
CH Ariège Couserans (09)


La diffusion d'annonces sur  «  le recruteur médical » a permis au Centre Hospitalier Ariège Couserans  de recruter des Praticiens Hospitaliers et d'étudier également un certain nombre de candidatures


Merci  


 




AMETRA
AMETRA (06)


Bonjour Monsieur,Juste un petit mail pour vous informer que l'annonce nous a apporté un candidat, jeune diplômé en médecine du travail qui devrait rentrer en novembre 2016.


Bien cordialement,


 




Mairie de Marseilles-Lès-Aubigny
Mairie de Marseilles-Lès-Aubigny (18)


Bonjour, je suis ravie de vous annoncer que le Docteur ..., que nous avons rencontré grâce à l'annonce passée par "le recruteur médical", s'installe dans notre commune le 16 janvier 2017. Nous sommes en relation régulièrement avec lui et nous vous remercions pour l'aide que vous nous avez apporté pour la réalisation de notre annonce.Je vous prie de recevoir mes salutations distinguées.


 




LE CENTRE MOLINI
LE CENTRE MOLINI (Ajaccio)


Notre annonce recherchant un médecin MPR, parue sur « Le Recruteur Médical », a rapidement suscité l'intérêt d'un médecin correspondant au profil (en moins d'une semaine).


Ce médecin fait désormais partie de notre équipe grâce à votre diligence et votre professionnalisme.


Je n'hésiterai pas à faire à nouveau appel à vos services.


Un grand merci à votre équipe.


Anne PONS


Directrice


CRF MOLINI


EHPAD Résidence Puy Martin
EHPAD Résidence Puy Martin  (87)


 


Bonjour,


Je viens vers vous pour vous confirmer que le Médecin coordonnateur que l'on a recruté avait bien consulté l'annonce publiée via vos services.


Cordialement,


M. GUYONNET Fabien


Chargé des Ressources Humaines


EHPAD Résidence Puy Martin - 87410 LE PALAIS SUR VIENNE



 


Mairie de Saint Gervais d'Auvergne
Mairie de Saint Gervais d'Auvergne ((63) Puy de Dôme)


Par la présente je viens vous présenter tous mes remerciements pour les candidatures reçues à ce jour par le biais de vos services pour le recrutement d’un médecin généraliste.


Nous sommes très satisfaits de votre travail car plusieurs candidats sérieux se sont présentés. Nous n’avons pas encore de réponses définitives et attendons bien-sûr de nouvelles candidatures de votre part, toutefois, les premiers retours sont intéressants.


Je vous prie d’agréer, Monsieur le directeur, mes respectueuses salutations.


Voir le courrier du Maire


LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA SEINE SAINT DENIS
LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA SEINE SAINT DENIS (93)


Nous avons par ailleurs retenu la candidature d'1 médecin qui a répondu à l'annonce diffusée sur le Recruteur médical. Je vous confirme notre demande d'arrêter la diffusion de l'offre.




CABINET D’OPHTALMOLOGIE EN GUYANE
CABINET D’OPHTALMOLOGIE EN GUYANE (97300)


 


Bonjour Mr ATTEIA Au vu de ma satisfaction avec vos services par le biais de Mr PIPERNO à recruter le professionnel que je souhaitais, je voudrais réitérer un nouveau recrutement pour ce début d'année 2015.  Avec tous mes meilleurs vœux 2015. Mr GOLITIN Grégory



 




l'université de Toulon
l'université de Toulon  (83)


Bonjour Monsieur,
Comme suite à notre conversation téléphonique je vous confirme que le besoin en médecin de l'université de Toulon a été pourvu.
Le candidat retenu M. ............. a postulé par le biais du recruteur médical.
La direction des ressources humaines se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Cordialement




CPAM LILLE DOUAI
CPAM LILLE DOUAI (59)


bonjour
Je donne suite à notre conversation téléphonique de ce matin;
Nous avons retenu la candidature de Mme ............. qui a postulé via le recruteur médical.
Je vous remercie donc de votre collaboration dans ce recrutement
cordialement


CPAM LILLE DOUAI




 Mairie de Saint Michel Mont Mercure
Mairie de Saint Michel Mont Mercure (85)


Je vous confirme que l'annonce dans le recruteur médical nous a permis de rentrer en contact avec un médecin que nous avons recruté.


Cordialement


Cédric CHAILLOUX Mairie de Saint Michel Mont Mercure SIVOM du Mont Mercure




APAJH44
APAJH44 (44)

Bonjour, nous avons effectivement par notre annonce sur le recruteur médical reçu plusieurs candidatures dont l'une s'est finalisée par l'embauche en CDI d'un médecin généraliste. Cordialement. Mme Mony - DRH APAJH44

CAF Nantes
CAF Nantes (44)


Bonjour,
Nous avons fait appel à vos services pour recruter d'un médecin du travail, nous avons reçu 3 candidatures. Le médecin du travail retenu à candidater via votre magazine.
Cordialement, Dominique Gratas, Service des relations sociales




CMPP de Viry-Châtillon
CMPP de Viry-Châtillon (91)


Bonjour Mr
Je tenais à vous remercier car grâce à l'action réalisée sur le magazine et le site internet du recruteur médical nous avons enfin pu trouver un médecin psychiatre qui commence au CMPP début février 2014. Nous cherchions depuis janvier 2013 et l'annonce parue en novembre  nous a permis de recevoir 3 candidats en décembre. En vous remerciant également pour votre accueil et votre suivi
Cordialement
Guylaine GERMAIN
Directrice CMPP de Viry-Châtillon




L’ARSEAA
L’ARSEAA (31)


Bonjour Madame, Comme je vous le disais par téléphone ce matin, l'annonce passée dans votre magazine a permis de prendre contact avec un médecin psychiatre exerçant dans une autre région que la nôtre. L'offre que nous proposons répond à la fois à son désir de s'inscrire dans notre projet de soin pour la population que nous  accueillons dans nos établissements du secteur médico-social, mais aussi cela permet à cette personne de réaliser un rapprochement familial. Nous devons finaliser le recrutement très prochainement... En vous remerciant Cordialement




Académie de Toulouse.
Académie de Toulouse. (31)

Bonjour, Je remercie vivement le Recruteur Médical qui a favorisé la diffusion des offres de recrutement de façon large et pertinente. Grâce à ce travail, plusieurs entretiens ont pu être menés et aboutir à des recrutements effectifs en plus grand nombre. Ce qui n'a jamais pu être réalisé jusqu'ici. Bien cordialement. Jean-Jacques Vial. Secrétaire général adjoint. Directeur des Ressources Humaines.
Académie de Toulouse. 

l’ITEP et du SESSAD Saint-Jean
l’ITEP et du SESSAD Saint-Jean  (37)


Bonjour, Après avoir passé une annonce pour le recrutement d'un médecin pédopsychiatre auprès du Recruteur Médical, j'ai été contactée assez rapidement par plusieurs pédopsychiatres (2) et 1 psychiatre.  A ce jour, j'ai abouti le recrutement de l'un d'entre eux.


Vous remerciant de l'aboutissement de ma recherche.  Bonne réception


Marie-Brigitte Destouches  Directrice de l'ITEP et du SESSAD Saint-Jean  - 37100 Tours 




Conseil Territorial de Saint-Martin
Conseil Territorial de Saint-Martin (97 - Saint Martin)


Bonjour, Comme convenu, je vous confirme que nous avons pu nous entretenir puis sélectionner des candidats crédibles respectivement sur les postes de médecins de l'aide sociale et de la PMI.


En vous remerciant pour votre professionnalisme.


Bien à vous. Stuyvesant LEWIS  Cellule d'Appui Direction Générale Adjointe - Pôle Solidarité et Familles Conseil Territorial de Saint-Martin




Préfecture de l'Ain
Préfecture de l'Ain (01)


Messieurs,
Comme vous l'avez souhaité, voici quelques lignes suite au recrutement que nous avons pu faire grâce à votre annonce. Cordialement,
" C'est par l'intermédiaire d'une annonce diffusée dans le Recruteur médical, que la préfecture de l'Ain a pu trouver un médecin de prévention, après plusieurs années de recherche par différentes voies restées infructueuses."Danielle JENNY Chef du service départemental d'action sociale - Préfecture de l'Ain




CMPP BASTIA
CMPP BASTIA (2B)


Après m'être entretenue avec M. Xxxxxxx, je vous confirme que notre première annonce a été fructueuse puisque suivie de plusieurs candidatures.


Cordialement.  Ursula SIMEONI - Secrétaire de la Direction Générale - ADPEP 2B




EDF – CNPE DE PALUEL
EDF – CNPE DE PALUEL (76)


Après avoir pris renseignement, c'est bien grâce à la publication que nous avons mis dans votre journal que nous avons réussi à recruter notre médecin.
Bien cordialement


DOMINIQUE GAUCHON
Pilote d'Affaires Ressources Humaines

EDF - CNPE DE PALUEL




LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L'HERAULT
LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L'HERAULT (34)

Bonjour,
Nous sommes ravis d'avoir encore reçu une annonce du Recruteur Médical. Elle correspond à notre attente et nous avons déjà contacté la candidate au poste.En vous remerciant du service que vous nous avez apporté,nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites de ce dossier.
Cordialement.
Dr Anne Beaufrère

Commune de Saint Félicien
Commune de Saint Félicien (07)

Le Médecin a vu notre annonce dans Le Recruteur Médical.
(Jean-Paul Chauvin, maire de St Félicien
Voir l'article complet (Le réveil du vivarais)

Pays du Perche d’Eure-et-Loir
Pays du Perche d’Eure-et-Loir (28)

A ce jour un médecin généraliste s’est installé sur la commune de Thiron-Gardais.
En effet grâce au recruteur médical, nous avons pu être en contact avec ce dernier (en février 2013) qui a exprimé le désir de s’installer sur le Perche.
En collaboration avec l’élu référent santé sur la communauté de commune du Perche Thironnais et le maire de Thiron-Gardais, nous avons accompagné ce médecin dans son projet d’installation.
Depuis le 5 juillet dernier, le médecin exerce dans l’ancien cabinet du médecin parti à la retraite (le 1er juillet). Sa patientèle est donc assurée.
Bien cordialement.
Charline Lestrelin Animatrice territoriale de santé
Pays du Perche d’Eure-et-Loir

Hôpital Maison de Retraite de Montmirail
Hôpital Maison de Retraite de Montmirail (51)

Je fais suite à mon appel téléphonique de ce jour pour vous informer qu’ayant trouvé notre médecin, je vous remercie d’annuler l’annonce de notre établissement.
Le médecin recruté en 2011 à temps partiel grâce à vos services est recruté désormais à temps plein.
Un deuxième médecin a été recruté à temps partiel pour le remplacer (recrutement assuré par nos soins).
Merci pour tout,
Cordialement,
Mme Nadine ROYER Responsable des Ressources Humaines
Hôpital Maison de Retraite de Montmirail

L’EFS Pyrénées-Méditerranée
L’EFS Pyrénées-Méditerranée (31)

"Notre annonce dans le recruteur médical nous a permis d'avoir rapidement des candidatures exploitables. Des entretiens ont eu lieu et nous avons pu procéder à deux embauches de médecin. Je considère que c'est une valeur sûre pour nos recrutements. "
Bonne réception. Cordialement. Nadine LEBOUC Cadre RH

UGECAM Normandie
UGECAM Normandie (76)

Bonjour,
Nous confirmons que nous avons reçu plusieurs candidatures via le Recruteur médical et que nous avons pu procéder à un recrutement définitif d'un médecin. Nous vous remercions de votre collaboration. M.BRYSBAERT

MDPH 53
MDPH 53 (53)

Suite à l’annonce passée dans le recruteur médical un médecin a fait acte de candidature. Il a été recruté après entretien. Il est en poste depuis début octobre. Cordialement.
Bernard BONNEL directeur MDPH53

AMETRA
AMETRA (34)

Suite à l’annonce passée sur le recruteur médical, nous avons sélectionné un candidat. (Pascale P. Assistante de Direction)

Centre Hospitalier CHIVA
Centre Hospitalier CHIVA (09)

Effectivement, je viens d’avoir confirmation que nous avons trouvé des candidats intéressés par les deux postes. Votre annonce a été efficace et nous vous en remercions. Line CATHALA Gestionnaire Administrative du personnel Centre Hospitalier CHIVA BP 90064 09017 FOIX CEDEX

Mairie de Molines en Queyras
Mairie de Molines en Queyras  (05)

Monsieur, Je vous remercie de votre diligence et professionnalisme.
Grâce au recruteur médical, nous avons pu bénéficier des services du Docteur xxxx. xxxx. Bien cordialement.
Guillaume PUECH Mairie de Molines en Queyras

Ministère de l'éducation nationale
Ministère de l'éducation nationale (75)

Monsieur, merci pour votre aide et votre appui concernant la campagne "médecins de prévention" du ministère de l'Education nationale qui nous ont permis, dans le cadre de notre dispositif médias global, d'atteindre nos objectifs. En vous souhaitant d'excellentes fêtes de fin d'année.
Bien cordialement. Choukri KOUAS
Bureau des campagnes, des événements et des partenariats
Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
110 rue de Grenelle 75357 Paris 07 SP

Ville de Limoges
Ville de Limoges (87)

Suite à l'annonce que la Ville de Limoges vous avez demandé de passer pour le recrutement d'un médecin du travail, nous avons reçu quelques candidatures dont l'une d'entre elles s'avère fructueuse. Le recrutement est en bonne voie avec un contrat sur le point d'être signé.
Je vous remercie de votre collaboration.
Cordialement, Isabelle Arsouze Mairie de Limoges - DRH-Emplois

AREPA
AREPA (IdF)

Madame,
Je suis satisfaite des retours de votre site concernant mon annonce précédente et espère avoir la même chose pour cette annonce.
Bien cdt.
Mme Besson

Ville de Tours
Ville de Tours (37)

Bonjour, La personne recrutée a eu connaissance de l'annonce par le Recruteur Médical.
Cordialement,
S. COLLONGUES Direction des Ressources Humaines - Section Recrutement

Communauté d'Agglomération Tours Plus
Communauté d'Agglomération Tours Plus (37)

Grâce au Recruteur Médical nous avons pu recruter le médecin du travail que nous cherchions depuis longtemps.
Cordialement.
Dominique BILLAUT- responsable du service Emploi et Formation- Direction des Ressources Humaines - Communauté d'Agglomération Tour(s) Plus

John Deere SAS
John Deere SAS (45)

Suite à notre échange téléphonique de ce jour, je vous confirme que nous avons pu atteindre notre objectif dans le cadre de notre recherche d’un médecin du travail pour notre unité de Saran.
Je vous remercie pour votre réactivité dans le traitement de notre demande et dans votre support et le suivi de ce dossier. Bien sincèrement,
Nicolas Guyot John Deere - Etablissement d'Orléans-Saran
Département Ressources Humaines

APF Centre d'accueil et de réadaptation pour traumatisés crâniens
APF Centre d'accueil et de réadaptation pour traumatisés crâniens (69)

Monsieur, Je vous informe que j’ai pu pourvoir le poste de médecin psychiatre vacant depuis un an dans notre établissement grâce à l’annonce passé par le recruteur médical. Je vous remercie de mettre fin à la parution.
Par ailleurs je suis encore en recherche concernant le poste de médecin généraliste.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.
Michel ROBERT – Directeur Centre d'accueil et de réadaptation pour traumatisés crâniens- Route de Sainte Catherine- 69850 SAINT MARTIN EN HAUT

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Ce produit, dont le gouvernement libanais affirme qu'il est à l'origine de la double explosion de Beyrouth, est utilisé sous forme d'engrais par les agrculteurs bretons.

Une scène apocalyptique. C'est l'image que donnait Beyrouth ce mardi après deux explosions massives qui ont fait au moins 110 morts et des milliers de blessés. Les différents hôpitaux de la capitale, déjà confrontés à la pandémie de Covid-19, ont rapidement indiqué être dépassés par l’afflux de personnes blessées. Du jamais vu pour le docteur Jacques Mokhbat, chef du département de médecine interne de l’hôpital de l’Université libano-américaine de Beyrouth.Par Perrine Juan,RFI : Pouvez-vous nous décrire la situation sur place à l’hôpital ?Dr Jacques Mokhbat : L’hôpital se trouve sur la colline d’Achrafieh, à environ quatre kilomètres du port où a eu lieu l’explosion, à vol d’oiseau. C’est un hôpital qui n’est pas énorme, avec 150 lits, mais qui a été gravement touché par l’explosion : toutes les vitres, tous les plafonds, toutes les tuyauteries, les bouches d’aération, tout a été complètement soufflé par l’explosion. Heureusement le système d’électricité et de gaz continue à fonctionner. On a donc pu être présents pour l’administration des soins des personnes qui se sont présentées à l’hôpital. On a eu un nombre incalculable de malades, je n’ai pas encore les chiffres définitifs mais probablement entre 700 et 1 000 personnes qui sont arrivées mardi soir presque d’un coup à l’hôpital. On les a reçues aux urgences, dans l’espace de la rue environnante, on a ouvert aussi deux étages, on les a même reçues dans le service de pédiatrie, dans le service de chirurgie, au laboratoire, partout. On les a accueillies partout malgré le fait qu’on les recevait entre les débris. Nous étions devenus même plus qu’un hôpital de front, c’était un hôpital en état de démolition qui continuait à travailler. D’autant plus que trois hôpitaux qui étaient encore plus proches que nous du lieu de la déflagration sont devenus presque complètement dysfonctionnels. Ils n’avaient plus ni électricité, ni oxygène, ni masques, ni eau. Donc, ils ont été obligés de transférer les patients. Beaucoup ont été transférés chez nous et ça a augmenté notre charge en blessés.► À lire aussi : Explosions à Beyrouth: sidération et dévastation dans la capitale libanaiseQuels sont vos besoins spécifiques actuellement ?Déjà au départ, tous les hôpitaux au Liban subissent une énorme pression du fait de la crise économique. Comme nous achetons la majorité de notre apport médical en euros ou en dollars et que nous les achetons sur le marché extérieur, c’est devenu excessivement difficile (NDLR : à cause du taux de change). Nous étions en perte de vitesse du point de vue économique déjà avant cette explosion. Et au vu également la crise du Covid-19 qui nous est tombée dessus depuis février 2019 au Liban et dans tous les hôpitaux, nous avons également une double charge économique.Donc cette explosion est juste venue comme une cerise sur le gâteau. Le pays en entier était en perte de vitesse économique, les hôpitaux étaient déjà saturés. Surtout depuis la réouverture de l’aéroport et des commerces, il y a eu une ré-augmentation spectaculaire du nombre de cas de coronavirus. Nous étions à 30, 40 cas de Covid19 par jour, maintenant nous sommes montés à 170 cas par jour. Nous nous attendions à ce que d’ici mi-août ou fin août nous arrivions au point de saturation des unités de soins intensifs. Avec cette explosion, les hôpitaux ont été encore plus submergés et donc nous allons avoir encore plus de difficultés et notre point rouge de prise en charge du nombre de cas de Covid-19 va être beaucoup plus facilement atteint. Je fais partie de la commission nationale de lutte contre le Covid-19. Nous nous orientions vers un couvre-feu et une fermeture totale de tous les commerces. Là, malheureusement cela va entraîner un chaos total et une difficulté économique encore plus importante. Je me demande où nous allons.► À lire aussi : Liban: un secteur hospitalier à bout de souffle voit arriver une nouvelle vague de Covid-19Nous avons besoin de tous les éléments médicaux de base. Ne cherchons pas midi à quatorze heure. Nous avons besoin de perfusion, nous avons besoin d’antibiotiques, nous avons de plus en plus de germes multi-résistants donc nous avons besoin de certains médicaments qui sont malheureusement de plus en plus chers. Nous avons besoin également de matériel de base comme des seringues, c’est aussi simple que ça. Je ne parle des choses plus sophistiqués. Le service de radiologie a été également touché à l’hôpital, nous n’avons pas encore fait l’évaluation pour savoir de quoi nous avons besoin comme équipements radiologiques, qui eux coûtent un peu plus cher. Au laboratoire nous tenons le coup, nous n’avons pas eu beaucoup de dommages.Avec les hôpitaux submergés, où les patients sont-ils transférés ?Les patients sont transférés un peu partout sur le Liban. Nous avons des patients qui ont été jusqu’à Byblos (nord) et probablement jusqu’à Saïda (sud), à peu près à trente ou quarante kilomètres, loin de Beyrouth. Tous les hôpitaux de la banlieue de Beyrouth ont été également utilisés, jusqu’à la banlieue lointaine. Presque tous les hôpitaux du littoral ont été utilisés pour transférer les patients.À quels types de blessures avez-vous été confronté depuis l’explosion ?On a eu toute sorte de blessures : de la simple blessure superficielle avec quelques points de suture à des personnes qui avaient des éclats de verre à l’intérieur. Toutes les blessures sont dues aux éclats de verre. Il y a eu des écrasements également par chute de fenêtres, d’armoires… Il y a eu des morts. Il y a eu des blessures aux yeux, des blessures avec des éclats de verre sur un tendon, une artère… tout cela est beaucoup plus grave, ça saigne et nécessite une chirurgie assez rapide. On a aussi eu des éclats à l’intérieur du ventre, des traumatismes thoraciques et également des traumatismes neurologiques, des traumatismes nerveux, des fractures. Il y a eu beaucoup de cas de fractures, les orthopédistes ont travaillé toute la nuit jusqu’à tôt ce mercredi matin.Tous les hôpitaux vont-ils ouvrir leurs portes gratuitement ?Sûrement. Personne ne se pose la question. Il y a à peu près 25 hôpitaux publics et 110 hôpitaux privés sur tout le Liban. Les hôpitaux universitaires sont pour la plus grande majorité des hôpitaux privés puisqu’ils appartiennent à des universités privées. Il y a une seule université publique qui est l’Université libanaise. Quand il y a un accident pareil, il n’y a pas de questions à se poser sur ce qui est privé ou public. Tout est fonctionnel. Tout le monde travaille sans se poser la question de qui va payer quoi.Est-ce la première fois que vous êtes témoin d’autant de dégâts  ?Effectivement. Moi j’ai assisté à presque toute la guerre. Depuis que je suis interne jusqu’à ce que je devienne médecin, donc la guerre civile. Nous n’avions jamais vu autant de cas arriver en même temps dans une salle d’urgence. On a eu quelques fois des explosions avec un certain nombre de blessés mais jamais autant. Je n’ai jamais été obligé de traiter des patients à même le sol, de suturer les gens presque dans la rue. C’était incroyable. C’était incroyable le travail qui a été fait ce mardi. Et je dois vraiment rendre hommage aux infirmières et au corps médical qui ont vraiment travaillé de façon incroyable et exceptionnelle et vraiment sans poser aucune question, sans dire quoi que ce soit. Il y avait un système de triage. Malheureusement les gens ne sont pas prêts à ce qu’on leur dise, « attendez dehors, votre tour viendra ». Mais on devait faire un triage pour donner la priorité aux cas les plus graves.► À lire aussi : Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban

La saison n'est pour l'instant pas aussi catastrophique qu'attendu pour les campings, qui ont perdu "20 à 25% de leur activité", indique Nicolas Dayot.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, mercredi, 30.305 personnes sont décédées en France du coronavirus. Le nombre de patients en réanimation baisse légèrement. La situation épidémique reste stable.

Dans une école de filles à Lagos, les élèves devant passer des examens sont de retour en classe après la réouverture partielle des écoles au Nigeria. Elles se préparent à passer l'examen de fin d'année du Conseil des examens d'Afrique de l'Ouest, reporté à la mi-août en raison de la pandémie de coronavirus.

Le manque à gagner pour le secteur se chiffre à un milliard et demi d'euros avec beaucoup de stocks de vins à écouler. "On va en profiter pour élever le niveau de ces vins, être plus performants, irréprochables", annonce le viticulteur Stéphane Cherrier.

Philippe Monguillot est décédé le 10 juillet dernier, cinq jours après avoir été victime d'une agression dans l'exercice de ses fonctions. La plaque a été aposée sur les lieux du drame.

Des volontaires diffusent des désinfectants dans les favelas de Rio de Janeiro pour tenter d'enrayer la propagation du COVID-19, estimant que le gouvernement brésilien a abandonné ces quartiers pauvres, qui doivent se débrouiller seuls face à la pandémie.

Une pratique coûteuse qui tend à aggraver les problèmes de santé des salariés et provoque in fine une absence plus longue.

L'incidence des vaginoses bacteriennes est encore importante dans le monde. Jusqu'a present, les recherches ont delaisse le role potentiel des hommes dans cette infection. Mais les microbiomes peniens pourraient etre impliques.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.