Praticien hospitalier : recrutement et emploi

Les praticiens hospitaliers sont des docteurs en médecine, en pharmacie ou en chirurgie-dentaire ayant passé un concours de la fonction publique. Ce cadre de santé va ainsi évoluer dans un écosystème médical complet et enrichissant. Les praticiens hospitaliers exercent leurs fonctions dans les hôpitaux ou encore dans les EHPAD du secteur public. Le concours de praticien hospitalier est un concours annuel, organisé au niveau national. Découvrez toutes nos offres d’emploi sur notre site Le recruteur Médical.

Le statut de praticien hospitalier

La profession de praticien hospitalier s'est organisée pour assurer la défense de son statut. Ainsi, l'intersyndicale nationale des praticiens hospitaliers regroupe plusieurs syndicats de médecins avec pour vocation de leur garantir le meilleur statut possible. La rémunération du praticien hospitalier est fixée par décret. Elle est donc sans surprise et dépend de l'échelon du praticien hospitalier.

 

Les praticiens hospitaliers ont chacun leur spécialisation : gériatrie, gynécologie, chirurgie, pédiatrie, oncologie, cardiologie, radiologie, chirurgie ambulatoire, addictologie, médecine interne …

Les conditions de travail des praticiens hospitaliers

Selon la fédération hospitalière de France, les praticiens hospitaliers bénéficieraient de bonnes conditions de travail. Cela serait dû à l'état d'avancement de la science et des technologies offertes aux praticiens hospitaliers. Si les cadres hospitaliers intègrent la fonction publique hospitalière, ils ne sont pas pour autant fonctionnaire à proprement parlé. A savoir que les lois et autres règlements du statut général de la fonction publique ne sont pas directement applicables. L’enjeu de leur conférer une indépendance technique du fait de la déontologie médicale.

Pourquoi choisir de devenir praticien hospitalier ?

Certains médecins souhaitent bénéficier d'un cadre, d'une structure stable dans laquelle ils vont pouvoir s'épanouir et offrir leurs compétences médicales en toute humanité.

Devenir praticien hospitalier, c'est faire le choix d'une action désintéressée et enrichissante personnellement. Être au plus près des patients et surtout chercher des protocoles pour traiter la douleur des malades, apporter un soutien aux familles, mais surtout d’avoir à disposition une équipe médicale complète lorsque le patient nécessite des analyses approfondies par différents spécialistes médicaux. Le dossier médical passe ainsi de service en service pour proposer un diagnostic et une prise en charge les plus performantes.

Aucune charge de cabinet à assumer, pas d'inscription à l'URSSAF, une couverture sécurité sociale et une retraite sans surprise, sans être soumis aux aléas d'une vie professionnelle libérale, une situation des plus appréciables pour les praticiens hospitaliers exerçant à temps plein. Ceci étant, les praticiens hospitaliers ont la possibilité d'exercer leurs fonctions hospitalières à temps plein ou à temps partiel. Cela permet d’avoir des consultations externes et/ou d’exercer dans un cabinet privé article R6152-222 du code de la santé publique) à côté.

Ceci est une bonne solution pour offrir aux médecins des conditions de travail sûres, détendues, détachées de tout stress libéral tout en leur permettant de cumuler les avantages d'un exercice libéral. Précisons que ce cumul de statut n'est pas ouvert aux praticiens hospitaliers à temps plein.

Sur Le recruteur Médical découvrez toutes les offres d’emplois de praticiens hospitaliers dans différentes spécialisations.

 

VOIR LES OFFRES

 

 

 

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Dans le cadre du programme "Forfait Innovation", la France a jugé le cœur artificiel de Carmat éligible à l’initiation d’un nouvel essai clinique. Cet essai viserait à évaluer la survie de patients français 180 jours après implantation du dispositif, a annoncé l’entreprise le 17 février 2020.

En septembre 2019, le Premier Ministre annonçait l’ouverture de bistrots dans les zones rurales. Objectif : créer de la vie et générer des marchés dans les territoires isolés. Mais pour les acteurs de la prévention, ramener l’alcool « au centre du village » va à l’encontre des politiques de santé publique. A l’occasion du Congrès de l’association des […]

L'avion affrété en raison du nouveau coronavirus pour rapatrier de Chine 28 Français et 36 ressortissants d'autres pays de l'Union européenne est arrivé à l'aéroport de Roissy, a-t-on appris vendredi de source aéroportuaire.

La Chine a annoncé qu'elle prévoyait ses premiers essais sur l'homme d'ici deux mois. Une course mondiale est lancée depuis le début de l'épidémie du nouveau coronavirus, mais une découverte récente pourrait accélérer tout cela.

Quelque 75.000 personnes ont été contaminées en Chine continentale, dont plus de 2200 mortellement.

Neuf autres médecins ont écopé de blâmes, après leur passage devant la chambre disciplinaire de première instance du Conseil de l'Ordre des médecins, le 17 décembre dernier.

Les chiens du projet Kdog renifleront des compresses imprégnées de sueur des femmes qui les auront gardé contre leurs seins toute la nuit. La moitié d'entre elles ne sont pas malades.

Deux passagers australiens qui ont été rapatriés après leur quarantaine sur le Diamond Princess ont été testés positifs au Covid-19.

Lors de l'arrivée d'un groupe de personnes évacuées de Wuhan, des heurts ont fait dix blessés dans la ville de Novi Sanjary.

Une association de lutte contre l'alcoolisme déplore la volonté du gouvernement d'attribuer gratuitement 10 000 autorisations de débit de boissons pour relancer les bistrots de campagne. "On peut promouvoir l'art de vivre" sans inciter les gens à consommer de l'alcool, défend son président.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.