Praticien hospitalier : recrutement et emploi

Les praticiens hospitaliers sont des docteurs en médecine, en pharmacie ou en chirurgie-dentaire ayant passé un concours de la fonction publique.

Les praticiens hospitaliers exercent leurs fonctions dans les hôpitaux ou encore dans les EHPAD du secteur public.

Le concours de praticien hospitalier est un concours annuel, organisé au niveau national.

 

Le statut de praticien hospitalier

La profession de praticien hospitalier s'est organisée pour assurer la défense de son statut.

Ainsi, l'intersyndicale nationale des praticiens hospitaliers regroupe plusieurs syndicats de médecins avec pour vocation de leur garantir le meilleur statut possible.

La rémunération du praticien hospitalier est fixée par décret. Elle est donc sans surprise et dépend de l'échelon du praticien hospitalier.

Les praticiens hospitaliers ont chacun leur spécialisation (médecins anesthésistes réanimateurs, gynécologues...).


Les conditions de travail des praticiens hospitaliers

Selon la fédération hospitalière de France, les praticiens hospitaliers bénéficieraient de bonnes conditions de travail.

Cela serait dû à l'état d'avancement de la science et des technologies offertes aux praticiens hospitaliers.

 

Pourquoi choisir de devenir praticien hospitalier ?

Certains médecins souhaitent bénéficier d'un cadre, d'une structure stable dans laquelle ils vont pouvoir s'épanouir et offrir leurs compétences médicales en toute humanité.

Devenir praticien hospitalier, c'est faire le choix d'une action désintéressée et enrichissante personnellement.

Aucune charge de cabinet à assumer, pas d'inscription à l'URSSAF, une couverture sécurité sociale et une retraite sans surprise, sans être soumis aux aléas d'une vie professionnelle libérale, une situation des plus appréciables pour les praticiens hospitaliers exerçant à temps plein.

Ceci étant, les praticiens hospitaliers ont la possibilité d'exercer leurs fonctions hospitalières à temps plein ou à temps partiel.

Lorsqu'ils sont à temps partiel, les praticiens hospitaliers peuvent exercer à titre libéral dans un cabinet privé. ( article R6152-222 du code de la santé publique)

Ceci est une bonne solution pour offrir aux médecins des conditions de travail sûres, détendues, détachées de tout stress libéral tout en leur permettant de cumuler les avantages d'un exercice libéral.

Ce cumul de statut n'est pas ouvert aux praticiens hospitaliers à temps plein.

VOIR LES OFFRES

 

 

 

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Un pharmacien bordelais a été suspendu une semaine pour avoir refusé de vendre des contraceptifs, par conviction religieuse.

Dans le Roannais, près de Lyon, une cabine de télémédecine a été installée dans une pharmacie. Objectif : compenser le manque de médecins.

La reconversion professionnelle a de nombreuses retombées bénéfiques sur la santé et le bien-être. Qui n'a jamais eu envie, durant les heures de travail, de tout recommencer et de changer de métier? Ce n'est pas une si mauvaise idée, pour peu d'avoir prévu un «après» et de s'être fixé de solides ...

En janvier 2016, un essai thérapeutique portant sur un anti-douleur (molécule BIA-102474) est mené à Rennes par le laboratoire Biotrial pour le compte d'un groupe pharmaceutique établi au Portugal : Bial. Cet essai a tourné au drame : cinq des patients volontaires ont dû être hospitalisés pour de graves troubles neurologiques et l'un d'entre eux est décédé. Il s'appelait Guillaume Molinet, il avait 49 ans. Laurent Molinet, frère de Guillaume Molinet, et maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille du défunt, étaient les invités du Magazine de la santé ce mardi 15 mars 2016.

A l'occasion de la semaine (du 14 au 19 mars) du don moelle osseuse, l'Agence de biomédecine communique pour mobiliser les hommes à s'inscrire au registre du don. Entretien avec le Dr Evelyne Marry, directrice du Registre France Greffe de Moelle à l'Agence de biomédecine.

La justice l'a confirmé : il n'est pas possible d'avérer un lien entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques. En ouverture du Magazine de la Santé du 15 mars 2016, Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse ont adressé un "carton rouge" aux journalistes et médecins qui, dix-sept années durant, ont alimenté la polémique sur la dangerosité de ce vaccin.

C’était une décision de justice très attendue, après 17 années de procédure. Elle est tombée le 9 mars dernier : il n’existe pas de "causalité certaine" entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques.

Activités physiques, nutrition, gestion du stress... Aujourd'hui la prévention se trouve au coeur des préoccupations de notre système de santé. Problème, encore peu de Français adoptent les bons réflexes. C'est dans ce cadre que sera organisé le 30 mars le lancement des ateliers « En av

Parce qu'ils protègent vos yeux et mettent votre regard en valeur, vos sourcils méritent tous vos soins. Mais quels sont gestes et accessoires pour dessiner une jolie ligne, naturelle et adaptée à la forme de votre visage ? Pour une épilation maison réussie, oubliez définitivement le raso

Bientôt fini le temps des injections douloureuses d'insuline pour les diabétiques ? Peut-être, avec ce nouvel outil thérapeutique indolore et efficace.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.