Le médecin du travail : recrutement et emploi

Bref historique de la médecine du travail

L'historique des prémices de la médecine du travail remonte au 16ème siècle mais la médecine du travail elle - même, en France, a commencé son véritable développement dans les années 30.

En 1930, le premier institut de médecine du travail était créé à Lyon par le professeur Mazel.

Les années 40 représentent un tournant décisif avec l'apparition de lois destinées à la protection de la santé des salariés au travail.

Depuis lors, la médecine du travail n'a eu de cesse de se promouvoir et de changer au fil du temps, des besoins et des inspirations nationales et européennes, avec notamment la transposition des directives européennes de 1989 par la loi du 31 décembre 1991. Cela a aussi modifié le recrutement du médecin du travail.

Un essor croissant d'une médecine du travail qui n'a de cesse de s'adapter aux exigences des uns pour tenter de garantir aux travailleurs le meilleur. D'où aussi une évolution de la formation du médecin de PMI.

 Une mission lourde de conséquences pour des médecins du travail pleinement investis et parfois démoralisés face à l'absence d'écho à leurs propositions....

 

La mission et le recrutement du médecin du travail

Le médecin du travail exerce un rôle de prévention des risques inhérents au travail.

Il assure une surveillance des conditions d'exercice professionnel des salariés.

Les actions du médecin du travail consistent à conseiller l'employeur et à l'informer des risques encourus par les salariés de l'entreprise, il veille ainsi à l'amélioration des conditions de travail.

Sa réflexion interne peut conduire à des modifications professionnelles telle l'adaptation des postes et rythmes de travail au besoin physiologique des travailleurs.

Par delà la simple observance des habitudes de travail et des rythmes imposés, le médecin de travail assure également une protection des salariés face aux risques d'accident de travail, des produits nocifs etc...

Il est également investi d'une mission de formation préventive de secourisme (protocole d'évacuation des blessés...), reste garant du respect du handicap des salariés par l'employeur et  veille aussi à l'hygiène de l'établissement.

La médecine du travail est une spécialité pluridisciplinaire chargée en responsabilités, difficile à mettre en œuvre face au manque de moyens et à la pénurie de médecins du travail.


Comment devenir médecin du travail

Pour devenir médecin du travail, il faut avoir un certificat d'études spéciales de médecine du travail (CES médecine du travail) ou un diplôme d'études spécialisées de médecine du travail. (DES médecine du travail).

Cette spécialisation s'acquiert en 4 ans après l'internat.

Le nombre de places affectées à la profession est resté limité mais s'est accru au fil du temps compte tenu de la nécessité de faire face à la pénurie. Devenir médecin du travail n'est donc plus si difficile.

Un autre moyen d'attirer de nouvelles recrues au sein de la profession de médecin du travail a été de permettre aux médecins exerçant depuis plus de 3 ans d'accéder à la spécialisation par voie de concours (« l'internat européen »).

De même, les médecins libéraux faisant état de 15 ans d'ancienneté ont pu entrevoir une reconversion professionnelle et acquérir la spécialisation de médecin du travail.

 

Le statut du médecin du travail

Le médecin du travail est spécifique puisqu'il est avant tout salarié, ce qui ne le place pour autant pas dans une situation de dépendance.

En effet, un mécanisme de sauvegarde de son indépendance existe bien,  sa nomination et son licenciement ne pouvant avoir lieu qu'avec l'accord d'instances représentatives du personnel (comité d'entreprise, comité interentreprises ou commission de contrôle ad hoc). 

La médecine du travail est placée sous la surveillance des représentants du personnel et le contrôle des services du ministère de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale.

Elle est au cœur de l'action préventive en faveur des salariés et demeure une spécialité en constante réflexion sur elle - même et sur son devenir...

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Un pharmacien bordelais a été suspendu une semaine pour avoir refusé de vendre des contraceptifs, par conviction religieuse.

Dans le Roannais, près de Lyon, une cabine de télémédecine a été installée dans une pharmacie. Objectif : compenser le manque de médecins.

La reconversion professionnelle a de nombreuses retombées bénéfiques sur la santé et le bien-être. Qui n'a jamais eu envie, durant les heures de travail, de tout recommencer et de changer de métier? Ce n'est pas une si mauvaise idée, pour peu d'avoir prévu un «après» et de s'être fixé de solides ...

En janvier 2016, un essai thérapeutique portant sur un anti-douleur (molécule BIA-102474) est mené à Rennes par le laboratoire Biotrial pour le compte d'un groupe pharmaceutique établi au Portugal : Bial. Cet essai a tourné au drame : cinq des patients volontaires ont dû être hospitalisés pour de graves troubles neurologiques et l'un d'entre eux est décédé. Il s'appelait Guillaume Molinet, il avait 49 ans. Laurent Molinet, frère de Guillaume Molinet, et maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille du défunt, étaient les invités du Magazine de la santé ce mardi 15 mars 2016.

A l'occasion de la semaine (du 14 au 19 mars) du don moelle osseuse, l'Agence de biomédecine communique pour mobiliser les hommes à s'inscrire au registre du don. Entretien avec le Dr Evelyne Marry, directrice du Registre France Greffe de Moelle à l'Agence de biomédecine.

La justice l'a confirmé : il n'est pas possible d'avérer un lien entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques. En ouverture du Magazine de la Santé du 15 mars 2016, Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse ont adressé un "carton rouge" aux journalistes et médecins qui, dix-sept années durant, ont alimenté la polémique sur la dangerosité de ce vaccin.

C’était une décision de justice très attendue, après 17 années de procédure. Elle est tombée le 9 mars dernier : il n’existe pas de "causalité certaine" entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques.

Activités physiques, nutrition, gestion du stress... Aujourd'hui la prévention se trouve au coeur des préoccupations de notre système de santé. Problème, encore peu de Français adoptent les bons réflexes. C'est dans ce cadre que sera organisé le 30 mars le lancement des ateliers « En av

Parce qu'ils protègent vos yeux et mettent votre regard en valeur, vos sourcils méritent tous vos soins. Mais quels sont gestes et accessoires pour dessiner une jolie ligne, naturelle et adaptée à la forme de votre visage ? Pour une épilation maison réussie, oubliez définitivement le raso

Bientôt fini le temps des injections douloureuses d'insuline pour les diabétiques ? Peut-être, avec ce nouvel outil thérapeutique indolore et efficace.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.