Médecin psychiatre : recrutement et emploi

Emploi Psychiatre

Sur le Recruteur Médical, vous trouverez des annonces de recrutement et emploi en tant que médecin psychiatre en établissement public de santé, urgences et structures ambulatoires psychiatrique, cliniques privées, hôpital de jour, CMP (centre médico-psychologique). 

 

Le métier de psychiatre (tâches et formation)

Lorsqu'on parle d'un psychiatre, on fait référence à un médecin spécialisé en santé mentale. Son principal rôle est de diagnostiquer, de traiter, mais aussi de prévenir les maladies mentales et la souffrance psychique. Pour être efficace, le médecin psychiatre doit au préalable suivre une formation médicale polyvalente , car. En effet, pour établir un diagnostic et apporter les soins indispensables à ses patients, il doit se baser sur ses connaissances dans plusieurs domaines à savoir : psychanalyse, neurobiologie, psychologie médicale, etc. Le psychiatre, selon le diagnostic établira lors d'une thérapie et le type de soins nécessaire,. Il peut proposer l'hospitalisation de son patient ou une psychothérapie ainsi qu’un traitement médicamenteux .

Formation pour devenir un médecin psychiatre

La formation d'un psychiatre, communément appelé psy, dure en tout 10 ans et peut être divisée en deux parties. La première partie de la formation dure 6 ans. Comme tous ses promotionnels, il doit, à la fin de sa première année, passer un concours et ensuite valider chaque année un tronc comme de 6 ans au même titre que les autres médecins spécialistes. Après les six premières années de tronc commun (science humaine, psychologie médicale, stage dans les différents services hospitaliers), il pourra choisir la spécialité psychiatrie. C'est la deuxième étape de sa formation qui va durer quatre années de plus. C'est pendant cette période qu’il va apprendre tout ce qui fera de lui un médecin psychiatre. Ces connaissances lui permettront entre autres de desceller des troubles du comportement comme la schizophrénie, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles anxieux systémiques, l'anorexie, les troubles somatiques, les troubles bipolaires, la dépression, le stress post-traumatique, l'addiction, etc.

 

Ce titre de médecin lui permettra de faire des consultations et de soigner les pathologies liées aux troubles mentaux.

Le métier de psychiatre

De tous les “psys”, le psychiatre est le seul qui a la possibilité de prescrire une ordonnance avec un traitement. Du fait d’avoir fait des études de médecine avec comme spécialité la psychiatrie, le métier de psychiatre soigne et suit des patients pour diverses pathologies.

Spécialiste des troubles psychiques, des troubles du comportement, des troubles de l’humeur, de l’addictologie et des problèmes relationnels. La vie d’un psychiatre est bien différente des autres médecins et spécialistes. Son diagnostic est en effet plus long et demande une grande compréhension du patient. La psychothérapie établie l’aidera à comprendre les personnes souffrant pour prescrire ou interner si besoin le malade.

Le métier de psychiatre a deux possibilités d’évolution. Si celui-ci exerce dans un cabinet en profession libérale, il évoluera sa patientèle et se fera connaître avec le temps.

Si le psychiatre veut s’ouvrir à une carrière hospitalière, il devra savoir prendre ses responsabilités et pourra devenir directeur d’un secteur spécialisé.

Il pourra également être enseignant au sein d’un CHU – Centre Hospitalier Universitaire – pour transmettre sa passion aux futurs psychiatres. Le psychiatre peut aussi intervenir en tant qu’expert auprès des tribunaux.

Les qualités essentielles de ce métier sont d’avoir un mental solide et très équilibré. Il faut également être très attentif aux détails.

 

Le salaire débutant est variable :

-          En milieu hospitalier, entre 3 000 et 3 200€ brut par mois

-          En profession libérale, entre 3 400 et 3 600€ brut par mois

Le salaire confirmé exerçant autant en libéral qu’en cabinet libéral peut s’élever à 7 000€ brut par mois.

 

Emploi Psychiatre

 

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

ABLATIONS - Après ses opérations, un second médecin fait vérifier les résultats de son test ADN auprès d’un laboratoire et découvre qu’elle n’a pas le gène et qu’elle n’aurait jamais dû se faire opérer…

À 68 ans, Jean-Pierre Pernaut traverse une rude période en raison de sa maladie. Atteint d’un cancer de la prostate, la star de TF1 a fait son grand retour à la tête du JT. Ce 14 novembre, c’est chez RTL qu’il a témoigné son amour à son épouse Nathalie Marquay, dans une sublime déclaration.

Un manutentionnaire breton victime de problèmes de dos, a obtenu un arrêt maladie en avril 2017. Dès le lendemain, il participait à une série de 16 courses cyclistes. Une situation paradoxale que la justice devrait sanctionner.

SANTÉ - La mode est au "sans gluten" mais la confusion règne entre "vrais" intolérants, allergiques et "hypersensibles", aux contours indécis. Du coup, un vaste programme de recherche "de la plante à l'assiette" est mené en France pour tenter d'y voir plus clair.

Sa victoire contre le cancer, Jean-Pierre Pernaut la doit aussi au soutien inconditionnel de son épouse Nathalie Marquay, qui a également vécu cette épreuve dans sa jeunesse. C'est en tout cas ce que confiait le présentateur de TF1, jeudi soir, sur RTL.

ECONOMIE - La loi impose aux entreprises de plus de 20 salariés des secteurs privé et public d’employer 6 % de personnes handicapées...

A l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer du pancréas qui s'est tenue ce 15 novembre, un travail européen souligne que les taux de mortalité de ce type de cancer ont augmenté de 5% entre 1990 et 2016. Il s'agit de la plus forte augmentation parmi les cinq tumeurs les plus meurtri

La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière qui a débuté le 6 octobre 2018 va se poursuivre jusqu’au 31 janvier 2019.Avec pour slogan « Ne laissons pas la grippe nous gâcher...

Ce samedi 17 novembre, Bernard Tapie participe à l'émission Au tableau diffusée sur C8. L'occasion pour l'hommes d'affaires de se confier sur son cancer et d'évoquer la maladie avec les enfants.

Tous les parents ne sucent pas la tétine de leur bébé pour la nettoyer lorsqu'elle tombe par terre. Pourtant cela pourrait être bénéfique pour la santé de leur enfant. Cela réduirait notamment le risque d'asthme et d'allergie ! On savait déjà que l'exposition à des bactéries dan

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.