Radiologue : recrutement et emploi

Etat des lieux de la profession de radiologue

 

En 2009, selon une étude de la DREES, la France comptait plus de 8000 radiologues, profession majoritairement exercée par les hommes avec une répartition géographique diverse et inégalitaire selon les départements. Ainsi, la Provence Alpes Côte d'Azur, le Languedoc Roussillon, l'Ile de France et la Région Rhône Alpes sont les régions les mieux loties en termes de nombre de radiologues.

Les statistiques de la DREES démontrent également un exercice de la profession de radiologue principalement en cabinet libéral et non en milieu hospitalier.


Que fait le radiologue ?

 

Le radiologue est un spécialiste en imagerie médicale. Son rôle est crucial puisqu'il apporte une réponse médicale au médecin traitant du patient qui vient le consulter. Après le diagnostic, les techniques d'imagerie médicale permettent au radiologue de suivre l'efficacité d'un traitement par plusieurs moyens : radiographie avec les rayons X ; ultrasonographie pour une échographie ; tomodensitométrie (scanner), qui allie rayons X et recomposition informatisée de l'image ou résonance magnétique exploitant les propriétés magnétiques des tissus.
Le radiologue opère aussi par voie vasculaire, ou pratique des infiltrations qu'il observe en temps réel avec ses outils d'imagerie. Puis il fait un rapport de ses observations au généraliste ou au spécialiste qui lui a adressé le patient.

Dans la réalisation des actes de radiologie et l'interprétation des résultats, le radiologue n'a pas le droit à l'erreur. Sa responsabilité médicale est tout aussi engagée que celle du médecin traitant qui suit le malade. 


 

Formation en radiologie

 

Quel sont les différents instituts de formation, diplômes d'état et études médicales à faire pour devenir manipulateur radiologie et exécuter différents clichés radio, échographies, scanners et IRM destinés aux patients d'un hôpital privé, clinique ou de maison médicale ?

Pour devenir radiologue, il faut avoir réussi les épreuves classantes nationales et choisir la spécialité radiologie. La durée des études pour devenir radiologue est de 4 à 5 ans. Elle implique l'intégration au DES radiologie, la réalisation de stages à l'hôpital et la réalisation d'une thèse.

Le radiologue pourra être amené durant sa carrière à participer à des travaux de recherche pour des organismes universitaires ou industriels, ou le dans le cadre de ses activités hospitalières. Une activité d'enseignement n'est pas exclue au sein d'un CHU, voire un rôle dans la mise en œuvre de programmes de santé publique.

Pensez également à consulter d'autres offres d'emploi en radiologie conventionnelle ou interventionnelle, mammographie, radiologie dentaire, angiologie, neurologie, médecine polyvalente, chirurgie pédiatrique, échographie, soins intensifs, manipulateur radio, manipulateur en électroradiologie, ergothérapie, orthogénie, pédiatrie ... N'hésitez pas à déposer votre CV en ligne si une offre vous intéresse.

 

Vous pouvez aussi regarder notre fil d'actualité pour être au courant des dernières actualités du monde médical ainsi que le lexique des métiers en ligne pour être anesthésiste, chirurgien, diabétologue, gastro-entérologue, gériatre, gynécologue, médecin coordonnateur, médecin de PMI, médecin de prévention, médecin du travail, médecin généraliste, médecin territorial, néphrologue, ophtalmologue, pédiatre, pédopsychiatre, praticien hospitalier, psychiatre ou urgentiste.

Vous cherchez des locaux, du mobilier ou un véhicule ? Vous trouverez de nombreuses offres dans nos petites annonces.

Contactez-nous pour toute autre question. 


 

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

En ce mois de sensibilisation au cancer du sein, l'accent est de nouveau mis sur l'importance du dépistage.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé au total, 115 millions d’euros pour soutenir le secteur.

Quatre lits disponibles sur 55: à l'heure où le couvre-feu est décrété, les services de réanimation des hôpitaux de Strasbourg, déjà très occupés par l'activité automnale habituelle, voient arriver la deuxième vague de l'épidémie avec appréhension, mais aussi davantage d'expérience.

Le Premier ministre, Jean Castex, a nnoncé un renforcement des mesures sanitaires avec notamment l'extension du couvre-feu à 38 départements supplémentaires.

SANTE - Son fabricant, Gilead, souligne que c'était le seul traitement spécifique contre le Covid-19 ainsi autorisé

Le gouvernement a pris de nouvelle mesures pour tenter de freiner la propagation du Covid-19. Damien Mascret, médecin et journaliste santé France Télévisions est sur le plateau du 19/20. “Quand on regarde l’augmentation des hospitalisations, l’augmentation des passages en réanimation, tout cela est le signe que les mesures que l’on avait prises jusqu’alors étaient insuffisantes”, explique-t-il. “C’est monté dans les populations à risque” Mais, comme il le précise, on s’aperçoit que chez les vingtenaires, s’il y avait beaucoup d’augmentation du nombre des cas, ça n’allait pas jusqu’aux seniors. “On pouvait un peu se rassurer du côté du gouvernement”, et puis, au fil des semaines, les autres générations ont également été touchées. “C’est monté dans les populations les plus à risque, qui peuvent elles, faire des formes graves, qui nécessitent des hospitalisations”, ajoute-t-il, d’où les nouvelles mesures restrictives.

Auditeur d'Europe 1, Pierre a croisé son dermatologue sur une application de rencontre et aimerait le fréquenter. Mais est-ce une bonne idée ? Pour notre sexologue Catherine Blanc, si une relation intime devait démarrer, il serait important de mettre fin à la relation professionnelle entre les deux hommes.

PARIS (Reuters) - La France a enregistré pour la première fois plus de 40.000 contaminations dues au coronavirus en 24 heures et se rapproche du seuil symbolique du million de cas, a annoncé jeudi Santé Publique France (SPF), qui a fait état de 41.

Communes les plus touchées, zones épargnées ou métropoles où les chiffres s'affolent : de nouvelles données, publiées jeudi, permettent de dessiner une carte inédite de la circulation du virus en France.

Ils dénoncent un véritable "scandale sanitaire". Face à des professionnels de santé qui prétendent "guérir" l'autisme par des traitements antiobiotiques, des familles et une lanceuse d'alerte se mobilisent.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.