Pédiatre : recrutement et emploi

Le pédiatre va recouvrir un grand champ de compétences et de pathologies : néonatalogie, suivi du développement physiologique ainsi que psychologique de l’enfance à l’adolescence, traitement des pathologies infantiles. Ce métier est vaste et demande des compétences assez complètes et une grande polyvalence de la personne. Son activité de dépistage de pathologies sera essentielle pour rediriger l’enfant vers un spécialiste, si besoin.

 

Le besoin de pédiatres en France

Un pédiatre est un médecin spécialiste dont l'activité porte sur les enfants de la naissance à l'âge pubère. La spécialité compte une baisse significative du nombre de pédiatres alors que dans le même temps, les femmes ont un taux de fécondité assez élevé.

Le besoin de pédiatres en France est donc significatif. Les pouvoirs publics ont compris l'importance de la place du pédiatre dans notre société et ses capacités de médecine polyvalente.

S'il est vrai que certains généralistes ont développé un cabinet orienté vers la pédiatrie, un peu plus de 1% d'entre eux sont présents pour répondre aux besoins de la population et faire face au manque de pédiatres en France.

 

 La réaction des pouvoirs publics face au manque de pédiatres

Chaque année, le nombre de pédiatres en France diminue, de sorte qu'il n'était pas possible de laisser la situation perdurer.

Désormais, le nombre de pédiatres devrait augmenter compte tenu de l'extension du chiffre du numérus clausus.

Ainsi, selon l'AFPA (Association Française de pédiatrie ambulatoire), il devrait y avoir 281 pédiatres en plus en 2014.

Une avancée, peut-être, mais cela ne suffira pas pour offrir aux français des consultations de pédiatres plus accessibles. En effet, les pédiatres sont surchargés et selon les régions, les rendez-vous sont difficiles à avoir, car ceux-ci sont surchargés de travail.

 

Conditions de travail des pédiatres

 

Les pédiatres, comme la plupart des spécialistes ont un choix à faire entre un exercice en cabinet privé ou en milieu hospitalier. Avant de décider, il est recommandé au pédiatre ou au futur pédiatre de se renseigner auprès de ses confrères pour avoir leur avis.

Les pédiatres peuvent s'adresser aux organisations représentatives, associations, fédérations pour connaître avec exactitude la réalité professionnelle qui les attend.

À chacun sa personnalité, ses attentes, sa situation professionnelle et donc le choix entre un exercice libéral ou privé pour le pédiatre est une affaire strictement personnelle.

Le syndicat national des pédiatres français œuvre pour le développement de la spécialité et l'amélioration des conditions de vie des pédiatres. Il peut fournir des informations factuelles intéressantes pour les pédiatres.

 

Le quotidien d’un pédiatre

 

Dès la naissance, le pédiatre sera présent pour contrôler et vérifier les réflexes, la mobilité et souplesse de l’enfant. Les vaccinations obligatoires par les autorités de la santé seront pratiquées et prescrites en fonction de l’âge de l’enfant. Il dépiste et traite ou soulage les maladies infantiles communes comme la rhinopharyngite, angine, rougeole, oreillons, varicelle. Le pédiatre à l’instar du médecin généraliste va pratiquer tous les gestes médicaux : auscultation, examen de la gorge, des amygdales, des oreilles, mesure du poids et de la taille, contrôle des réflexes, etc.

Le rôle du pédiatre est de créer un lien de confiance entre les parents accompagnateurs et souvent inquiets, l’enfant et lui.

Le pédiatre devra être passionné, doit aimer le contact avec les enfants et se sentir utile aux autres et pour les autres. Il devra avoir de la compassion, de la confiance en soi, être à l’écoute et rassurant pour les parents. Il devra être dans le partage et être solidaire.

 

Formation en pédiatrie                                                             

                                                        

Le pédiatre a suivi un parcours long et concurrentiel : concours de première année à la faculté de médecine - PACES, 2e et 3e années de cours magistraux en tronc commun avec les autres étudiants.

Le concours de l'Epreuve Classante Nationale – ECN – se passera à la fin de la 6e année.

Un parcours donc difficile et prenant. Pas moins de 10 années d'études sont requises pour enfin accéder à la spécialité de pédiatre ainsi la soutenance d’une thèse devant un jury donnant droit au diplôme d’État de docteur en médecine.

Un pédiatre exerçant dans un hôpital pourra à terme se construire une carrière hospitalière et également être enseignant au sein d’un CHU – Centre Hospitalier Universitaire.

Le salaire moyen est entre 4 500 et 5000€ brut mensuel pour un pédiatre en hôpital ou clinique. Le pédiatre en profession libérale aura un salaire en fonction de sa zone géographique et de son influence. 

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Avec 6.000 calories en une journée, le jour de Noël contribue beaucoup à une prise de poids régulière, entraînant l'augmentation de la prévalence de l'obésité sur le long terme. Des chercheurs ont réussi à éviter cette prise de poids en donnant 10 conseils et des recommandations.

Un comité d’experts nommé par le gouvernement a jugé « pertinent » l’autorisation d’utiliser du cannabis thérapeutique dans certains cas. Il pourrait ainsi permettre de soulager des patients pour des douleurs réfractaires aux thérapies actuelles.

Le froid et l’air sec peuvent provoquer une exacerbation des symptômes en cas d’asthme et de rhinite allergique.

C’est une discussion libre, à bâtons rompus. Dans la salle du centre social des Merisiers, à Trappes, une vingtaine d’habitants a pris place face au Dr Jacques Segal, médecin bénévole du Secours...

Si l’Agence du médicament valide cette option thérapeutique, il restera à déterminer le mode d’administration de la plante.

Les employés de Renault-Flins ont fait des heureux. Ce jeudi, plus de 500 jouets collectés au sein des différents ateliers de l’usine vont être offerts aux enfants du service pédiatrie du centre...

Il est interdit en France, mais ses propriétés apaisantes pourraient à l'avenir être utilisées pour soigner des patients. Le cannabis thérapeutique serait sur le point d'être utilisé par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Ses experts auraient voté pour l'usage de l'herbe sur ordonnance. Jean-Baptiste Bournaveau utilise un dérivé du cannabis. Ces quelques gouttes quotidiennes l'aident à faire face aux souffrances de sa maladie des cartilages. Un remède contre l'épilepsie sévère ou la sclérose en plaques Le cannabis sous forme orale, en gélules, gouttes, tisanes ou en vapotage auraient la préférence des experts. Pas question de mettre à disposition des joints à fumer, trop toxiques pour les poumons. Pour l'addictologue Bertrand Leibovici, les patients souffrant d'épilepsie sévère, de sclérose en plaques ou en soins palliatifs pourraient bénéficier de ce cannabis médical. Deux médicaments existent : des produits coûteux autour de 400 €. Dans le monde, 67 États ont légalisé le cannabis thérapeutique. Le premier à le faire était le Canada, il y a dix-sept ans. Il vient tout juste d'autoriser le cannabis à des fins récréatives.

MARIJUANA - Un comité d'experts français nommé par le gouvernement a donné un avis positif pour l'usage du cannabis thérapeutique en France...

INTERVIEW - Un film explore cette partie cachée du monde du travail…

Un ouvrier d'usine chinoise a survécu après avoir été planté par six pointes à cause d'un dysfonctionnement.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.