Chirurgien : recrutement et emploi

Selon la source CNOM (Conseil National de l’ordre des Médecin), la France comptait en 2007 plus de 9000 chirurgiens, toutes spécialités médicales confondues : chirurgie obstétrique, chirurgie ambulatoire, chirurgie orthopédique, ORL, chirurgie thoracique chirurgie gynécologique, gériatrique…

Le chirurgien est un docteur en médecine qui exerce une spécialité médicale.

 

La profession de chirurgien praticien hospitalier est passionnante, gratifiante et excessivement prenante. Le nombre de chirurgiens au sein des unités de santé n'est pas suffisant pour couvrir les besoins.  L'avenir s'annonce difficile avec les départs à la retraite envisagés. Selon les régions, pour les établissements en manque de chirurgiens, la solution réside dans le recrutement de chirurgiens étrangers.

 

Situation des chirurgiens en France et perspectives

Monsieur Alain Milon, sénateur, a rendu un rapport d'analyse sur la situation médico- chirurgicale en France. Selon ce dernier, les chirurgiens choisissent majoritairement d'exercer en secteur libéral. Ces praticiens ont notamment le choix et peuvent choisir de travailler dans n hôpital public ou dans un hôpital privé.

 Il s'agit majoritairement de chirurgiens âgés d'une cinquantaine d'années et de sexe masculin.          

Les modalités d'exercice de la profession de chirurgien sont multiples.

Les spécialités chirurgicales croissent et rendent nécessaires une hyperspécialisation des chirurgiens. Ils sont donc amenés à gérer diverses pathologies selon leur domaine de spécialisation : pouvant aller de la chirurgie orthopédique, à la microchirurgie, en passant par la chirurgie esthétique, la cardiologie, la traumatologie, la pédiatrie, l’urologie, … 

 Au bloc opératoire le chirurgien est entouré par une équipe compétente composée : d’infirmières, d’anesthésistes, … qui l’épaulent au cours des interventions.

 Lorsqu’il a acquis une certaine expérience un chirurgien peut alors diriger un service hospitalier ou une clinique.

 Les chirurgiens peuvent, tout en continuant d’exercer leur fonction, devenir enseignants-chercheurs. Ils peuvent aussi choisir de continuer leurs carrières dans le cadre de mission humanitaire au sein d’une ONG.

 Le métier de chirurgien bénéficie d’un excellent taux d’insertion professionnel, dû au nombre important de spécialités il y a donc peu de concurrence. 

 

Comment devenir chirurgien ?

Actuellement, pour être chirurgien il faut être admis à l'examen classant national qui ouvre la voie à la spécialisation. Le diplôme d'étude spécialisé (DES) en chirurgie pourra alors être choisi par le futur chirurgien.

Les possibilités qui s'offrent en chirurgie sont diverses. L'étudiant en médecine pourra choisir de devenir chirurgien orthopédique et traumatologique, chirurgien vasculaire, chirurgien gynécologique, neurochirurgien, chirurgien pédiatrique, chirurgien cardiologue, pneumo chirurgien...

Outre la longueur des études médicales qui peuvent décourager les vocations (pour être chirurgien, il faut compter entre 12 à 15 années d'études après le baccalauréat), il n'est pas facile pour les futurs chirurgiens de faire le choix de la spécialité médicale.

C'est la raison pour laquelle le sénateur Milon propose une nouvelle formation des chirurgiens.

 

 

De plus pour être chirurgien certaines qualités sont requises, il est indispensable d’être doté d’une grande résistance physique et psychologique. En effet, ils sont constamment en alerte tant au niveau intellectuel qu’au niveau manuel. Ils doivent effectuer des opérations méticuleuses qui nécessitent une grande concentration. Il doit aussi faire preuve d’empathie pour pouvoir accompagner et rassurer ses patients.

 

La proposition de formation en chirurgie du sénateur Milon

 Ce dernier, après avoir constaté une baisse des intérêts des étudiants en médecine pour la chirurgie, propose de mieux communiquer sur la profession de chirurgien au niveau universitaire. Cette communication consisterait, par exemple à imposer en stage en chirurgie dès la deuxième année d'études de médecine. Il propose aussi de généraliser les études de chirurgien après les épreuves classantes nationales par une année d'études en chirurgie générale avant le choix de la spécialisation chirurgicale.

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Certaines études le montrent: les professionnels de santé sont moins tolérants envers les patients obèses. Pour lutter contre cette «grossophobie», des initiatives se mettent en place.

SEXUALITÉ- La vie sexuelle après l'arrivée de bébé, c'est un peu la spécialité d'Adrian Kulp, spécialiste en parentalité, auteur de "We're Pregnant: The First-Time Dad's Pregnancy Handbook" et père de quatre enfants. Sa femme a allaité chacun d'eux pendant 26 mois à la suite de ses grossesses.

SEXUALITÉ - De plus en plus, le porno grand public fait débat. On met en cause sa facilité d'accès en ligne, l'image d'une femme soumise et parfois non consentante qu'il place au cœur de ses scènes, elles-mêmes tournées à la chaîne dans des studios aux conditions plus que discutables, l'exploitation de clichés racistes, sexistes et misogynes. L'addition est lourde.

SANTÉ MENTALE - En décembre dernier, un entrepreneur indien de 22 ans a reconnu souffrir d'une addiction qui semblait jusque-là trop banale et bénigne pour faire l'objet d'un diagnostic. Ce jeune homme était accro aux séries diffusées sur internet.

Sur le parvis Notre-Dame, en plein cœur de l’Hôtel Dieu, à Paris, l’ancien service de réanimation a laissé place à des salles d’activité physique depuis trois ans. Immersion dans ce centre de réhabilitation par le sport.

Seuls 11% des patients ayant reçu d'autres types de traitements présentent une amélioration "durable".

Contrairement à la chimiothérapie, qui cherche à détruire la tumeur, l’immunothérapie aide le système immunitaire à reconnaître les cellules cancéreuses et à s’en débarrasser.

Beaucoup d'études, mais peu de réponses définitives. Le chocolat nous donnerait de l'acné... ou non. Des études affirment que oui, d'autres que pas du tout. C'est compliqué, même pour les scientifiques. Dans le domaine alimentaire, beaucoup d'analyses suggèrent que les produits à indice glycémique élevé, c'est-à-dire riches en glucides et en sucres ...

La journée internationale des cancers de l’enfant qui a lieu ce 15 février nous rappelle que si des progrès considérables ont été accomplis, des efforts restent à faire pour améliorer la prise en charge et la recherche.

Désormais, l’un des principaux obstacles n’est plus le coût du traitement mais le dépistagedes personnes infectées par le virus à leur insu.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.