Chirurgien : recrutement et emploi

Selon la source CNOM (Conseil National de l’ordre des Médecin), la France comptait en 2007 plus de 9000 chirurgiens, toutes spécialités médicales confondues : chirurgie obstétrique, chirurgie ambulatoire, chirurgie orthopédique, ORL, chirurgie thoracique chirurgie gynécologique, gériatrique…

Le chirurgien est un docteur en médecine qui exerce une spécialité médicale.

 

La profession de chirurgien praticien hospitalier est passionnante, gratifiante et excessivement prenante. Le nombre de chirurgiens au sein des unités de santé n'est pas suffisant pour couvrir les besoins.  L'avenir s'annonce difficile avec les départs à la retraite envisagés. Selon les régions, pour les établissements en manque de chirurgiens, la solution réside dans le recrutement de chirurgiens étrangers.

 

Situation des chirurgiens en France et perspectives

Monsieur Alain Milon, sénateur, a rendu un rapport d'analyse sur la situation médico- chirurgicale en France. Selon ce dernier, les chirurgiens choisissent majoritairement d'exercer en secteur libéral. Ces praticiens ont notamment le choix et peuvent choisir de travailler dans n hôpital public ou dans un hôpital privé.

 Il s'agit majoritairement de chirurgiens âgés d'une cinquantaine d'années et de sexe masculin.          

Les modalités d'exercice de la profession de chirurgien sont multiples.

Les spécialités chirurgicales croissent et rendent nécessaires une hyperspécialisation des chirurgiens. Ils sont donc amenés à gérer diverses pathologies selon leur domaine de spécialisation : pouvant aller de la chirurgie orthopédique, à la microchirurgie, en passant par la chirurgie esthétique, la cardiologie, la traumatologie, la pédiatrie, l’urologie, … 

 Au bloc opératoire le chirurgien est entouré par une équipe compétente composée : d’infirmières, d’anesthésistes, … qui l’épaulent au cours des interventions.

 Lorsqu’il a acquis une certaine expérience un chirurgien peut alors diriger un service hospitalier ou une clinique.

 Les chirurgiens peuvent, tout en continuant d’exercer leur fonction, devenir enseignants-chercheurs. Ils peuvent aussi choisir de continuer leurs carrières dans le cadre de mission humanitaire au sein d’une ONG.

 Le métier de chirurgien bénéficie d’un excellent taux d’insertion professionnel, dû au nombre important de spécialités il y a donc peu de concurrence. 

 

Comment devenir chirurgien ?

Actuellement, pour être chirurgien il faut être admis à l'examen classant national qui ouvre la voie à la spécialisation. Le diplôme d'étude spécialisé (DES) en chirurgie pourra alors être choisi par le futur chirurgien.

Les possibilités qui s'offrent en chirurgie sont diverses. L'étudiant en médecine pourra choisir de devenir chirurgien orthopédique et traumatologique, chirurgien vasculaire, chirurgien gynécologique, neurochirurgien, chirurgien pédiatrique, chirurgien cardiologue, pneumo chirurgien...

Outre la longueur des études médicales qui peuvent décourager les vocations (pour être chirurgien, il faut compter entre 12 à 15 années d'études après le baccalauréat), il n'est pas facile pour les futurs chirurgiens de faire le choix de la spécialité médicale.

C'est la raison pour laquelle le sénateur Milon propose une nouvelle formation des chirurgiens.

 

 

De plus pour être chirurgien certaines qualités sont requises, il est indispensable d’être doté d’une grande résistance physique et psychologique. En effet, ils sont constamment en alerte tant au niveau intellectuel qu’au niveau manuel. Ils doivent effectuer des opérations méticuleuses qui nécessitent une grande concentration. Il doit aussi faire preuve d’empathie pour pouvoir accompagner et rassurer ses patients.

 

La proposition de formation en chirurgie du sénateur Milon

 Ce dernier, après avoir constaté une baisse des intérêts des étudiants en médecine pour la chirurgie, propose de mieux communiquer sur la profession de chirurgien au niveau universitaire. Cette communication consisterait, par exemple à imposer en stage en chirurgie dès la deuxième année d'études de médecine. Il propose aussi de généraliser les études de chirurgien après les épreuves classantes nationales par une année d'études en chirurgie générale avant le choix de la spécialisation chirurgicale.

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Lorsque Natacha Tournon cuisine, ce n'est pas uniquement pour sa famille. Toute l'année, elle accueille trois personnes âgées. Il y a dix ans, cette ancienne auxiliaire de vie a fait le choix de devenir accueillante familiale. Lassée des structures d'accueil traditionnelles, elle voulait offrir à ses aînés un accompagnement personnalisé. Au quotidien, Natacha Tournon peut compter sur l'aide de ses enfants. Toujours prêts à donner un coup de main, ils côtoient les personnes âgées depuis longtemps. Infatigable, elle s'occupe de ses pensionnaires toute la journée, 24 heures sur 24. Sa philosophie : préserver l'autonomie des résidents. En moyenne deux fois moins cher qu'en Ehpad Pour les accueillir, le couple a dû s'adapter. Il y a dix ans, ils ont créé une deuxième maison attenante à la leur. Lits médicalisés, douche à l'italienne, location d'équipements médicaux et même rampe d'accès pour un total de 130 000 euros d'investissements. La formule est avantageuse pour les personnes âgées, grâce au crédit d'impôt et aux APL, notamment. Le reste à charge est d'environ 1 000 euros, soit en moyenne deux fois moins cher qu'en Ehpad. Natacha Tournon touche quant à elle un salaire trois fois plus élevé que lorsqu'elle était auxiliaire de vie, mais contre une surveillance jour et nuit et peu de vacances. En France, 18 000 personnes âgées et handicapées bénéficient de ce système. En 2050, près de 5 millions de Français auront au moins 85 ans.

Après la publication d'une étude de l'UFC-Que choisir qui assure que les marges sont trop élévées dans la grande distribution, les supermarchés répondent. Selon eux, les coûts de production sont en cause.

C'est ce que propose une marque de parapharmacie britannique. Le "medicament", suppose contenir des molecules du mur, est une supercherie, selon le Pr Edzard Ernst.

Il manque environ 800 médecins dans les services d'urgence en France, parce qu'il manque de médecins en général, mais aussi parce que le rythme de vie des urgentistes les use et pousse certains à la démission. franceinfo a rencontré l'un d'eux.

On l'appelle (à tort) pilule du lendemain. Ce comprimé de rattrapage évite aux femmes une grossesse non désirée. Il peut être administré jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protegé ou à la protection défaillante. Contrairement à certaines légendes, ce contraceptif ne peut pas rendre stérile et n'est pas une forme d'avortement.

Les espaces verts sont des vecteurs de santé mentale et physique. «Le parc Montsouris, c'est le domaine où je promène mes anomalies, où j'me ­décrasse les antennes des mesquineries de la vie», chantait Jacques Higelin. De nombreuses études démontrent que gambader au milieu des arbres, se balader dans un parc ou ...

Le père du nourisson, le député travailliste Tāmati Coffey, revenait tout juste de congé paternité.

Pour les gros fumeurs, cinq ans apres le sevrage, cette baisse est estimee a 39%, d'apres une nouvelle etude menee sur pres de 9.000 personnes.

"Nous, les maires qui avons pris cette initiative, avons considéré qu'il s'agissait des affaires de la commune", a affirmé Philippe Laurent.

L'institution internationale a mis en ligne, mardi, un rapport particulièrement alarmant. Elle souligne notamment que le problème de la pollution de l'eau touche à la fois les pays riches et les pays pauvres.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.