Chirurgien : recrutement et emploi

Selon la source CNOM (Conseil National de l’ordre des Médecin), la France comptait en 2007 plus de 9000 chirurgiens, toutes spécialités médicales confondues : chirurgie obstétrique, chirurgie ambulatoire, chirurgie orthopédique, ORL, chirurgie thoracique chirurgie gynécologique, gériatrique…

Le chirurgien est un docteur en médecine qui exerce une spécialité médicale.

 

La profession de chirurgien praticien hospitalier est passionnante, gratifiante et excessivement prenante. Le nombre de chirurgiens au sein des unités de santé n'est pas suffisant pour couvrir les besoins.  L'avenir s'annonce difficile avec les départs à la retraite envisagés. Selon les régions, pour les établissements en manque de chirurgiens, la solution réside dans le recrutement de chirurgiens étrangers.

 

Situation des chirurgiens en France et perspectives

Monsieur Alain Milon, sénateur, a rendu un rapport d'analyse sur la situation médico- chirurgicale en France. Selon ce dernier, les chirurgiens choisissent majoritairement d'exercer en secteur libéral. Ces praticiens ont notamment le choix et peuvent choisir de travailler dans n hôpital public ou dans un hôpital privé.

 Il s'agit majoritairement de chirurgiens âgés d'une cinquantaine d'années et de sexe masculin.          

Les modalités d'exercice de la profession de chirurgien sont multiples.

Les spécialités chirurgicales croissent et rendent nécessaires une hyperspécialisation des chirurgiens. Ils sont donc amenés à gérer diverses pathologies selon leur domaine de spécialisation : pouvant aller de la chirurgie orthopédique, à la microchirurgie, en passant par la chirurgie esthétique, la cardiologie, la traumatologie, la pédiatrie, l’urologie, … 

 Au bloc opératoire le chirurgien est entouré par une équipe compétente composée : d’infirmières, d’anesthésistes, … qui l’épaulent au cours des interventions.

 Lorsqu’il a acquis une certaine expérience un chirurgien peut alors diriger un service hospitalier ou une clinique.

 Les chirurgiens peuvent, tout en continuant d’exercer leur fonction, devenir enseignants-chercheurs. Ils peuvent aussi choisir de continuer leurs carrières dans le cadre de mission humanitaire au sein d’une ONG.

 Le métier de chirurgien bénéficie d’un excellent taux d’insertion professionnel, dû au nombre important de spécialités il y a donc peu de concurrence. 

 

Comment devenir chirurgien ?

Actuellement, pour être chirurgien il faut être admis à l'examen classant national qui ouvre la voie à la spécialisation. Le diplôme d'étude spécialisé (DES) en chirurgie pourra alors être choisi par le futur chirurgien.

Les possibilités qui s'offrent en chirurgie sont diverses. L'étudiant en médecine pourra choisir de devenir chirurgien orthopédique et traumatologique, chirurgien vasculaire, chirurgien gynécologique, neurochirurgien, chirurgien pédiatrique, chirurgien cardiologue, pneumo chirurgien...

Outre la longueur des études médicales qui peuvent décourager les vocations (pour être chirurgien, il faut compter entre 12 à 15 années d'études après le baccalauréat), il n'est pas facile pour les futurs chirurgiens de faire le choix de la spécialité médicale.

C'est la raison pour laquelle le sénateur Milon propose une nouvelle formation des chirurgiens.

 

 

De plus pour être chirurgien certaines qualités sont requises, il est indispensable d’être doté d’une grande résistance physique et psychologique. En effet, ils sont constamment en alerte tant au niveau intellectuel qu’au niveau manuel. Ils doivent effectuer des opérations méticuleuses qui nécessitent une grande concentration. Il doit aussi faire preuve d’empathie pour pouvoir accompagner et rassurer ses patients.

 

La proposition de formation en chirurgie du sénateur Milon

 Ce dernier, après avoir constaté une baisse des intérêts des étudiants en médecine pour la chirurgie, propose de mieux communiquer sur la profession de chirurgien au niveau universitaire. Cette communication consisterait, par exemple à imposer en stage en chirurgie dès la deuxième année d'études de médecine. Il propose aussi de généraliser les études de chirurgien après les épreuves classantes nationales par une année d'études en chirurgie générale avant le choix de la spécialisation chirurgicale.

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Un pharmacien bordelais a été suspendu une semaine pour avoir refusé de vendre des contraceptifs, par conviction religieuse.

Dans le Roannais, près de Lyon, une cabine de télémédecine a été installée dans une pharmacie. Objectif : compenser le manque de médecins.

La reconversion professionnelle a de nombreuses retombées bénéfiques sur la santé et le bien-être. Qui n'a jamais eu envie, durant les heures de travail, de tout recommencer et de changer de métier? Ce n'est pas une si mauvaise idée, pour peu d'avoir prévu un «après» et de s'être fixé de solides ...

En janvier 2016, un essai thérapeutique portant sur un anti-douleur (molécule BIA-102474) est mené à Rennes par le laboratoire Biotrial pour le compte d'un groupe pharmaceutique établi au Portugal : Bial. Cet essai a tourné au drame : cinq des patients volontaires ont dû être hospitalisés pour de graves troubles neurologiques et l'un d'entre eux est décédé. Il s'appelait Guillaume Molinet, il avait 49 ans. Laurent Molinet, frère de Guillaume Molinet, et maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille du défunt, étaient les invités du Magazine de la santé ce mardi 15 mars 2016.

A l'occasion de la semaine (du 14 au 19 mars) du don moelle osseuse, l'Agence de biomédecine communique pour mobiliser les hommes à s'inscrire au registre du don. Entretien avec le Dr Evelyne Marry, directrice du Registre France Greffe de Moelle à l'Agence de biomédecine.

La justice l'a confirmé : il n'est pas possible d'avérer un lien entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques. En ouverture du Magazine de la Santé du 15 mars 2016, Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse ont adressé un "carton rouge" aux journalistes et médecins qui, dix-sept années durant, ont alimenté la polémique sur la dangerosité de ce vaccin.

C’était une décision de justice très attendue, après 17 années de procédure. Elle est tombée le 9 mars dernier : il n’existe pas de "causalité certaine" entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques.

Activités physiques, nutrition, gestion du stress... Aujourd'hui la prévention se trouve au coeur des préoccupations de notre système de santé. Problème, encore peu de Français adoptent les bons réflexes. C'est dans ce cadre que sera organisé le 30 mars le lancement des ateliers « En av

Parce qu'ils protègent vos yeux et mettent votre regard en valeur, vos sourcils méritent tous vos soins. Mais quels sont gestes et accessoires pour dessiner une jolie ligne, naturelle et adaptée à la forme de votre visage ? Pour une épilation maison réussie, oubliez définitivement le raso

Bientôt fini le temps des injections douloureuses d'insuline pour les diabétiques ? Peut-être, avec ce nouvel outil thérapeutique indolore et efficace.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.