Médecin généraliste : recrutement et emploi

 

Le médecin généraliste est avant tout un médecin de proximité. Les besoins de médecins généralistes en France sont importants et le nombre de praticiens ne suffit pas.

Que ce soit une grippe ou un rhume, le médecin généraliste prend en charge ses patients. En règle générale, le médecin généraliste suit son patient dans sa globalité pendant de nombreuses années. Dans certains cas, il peut prescrire aux patients des examens ou les orienter vers d'autres confrères qui sont spécialisés dans un domaine particulier.

Le médecin généralise est très souvent l'interlocuteur médical qui a une vision complète du patient ce qui lui permet de le soigner efficacement. Connaissant les habitudes du patient, que ce soit son alimentation ou son hygiène de vie, le médecin généraliste est en mesure d'identifier plus aisément et rapidement la racine de ses maux.

Pour prendre soin de ses patients, son rôle est d'effectuer les bilans de santé, de prescrire des dépistages et de faire des vaccinations.


 

Démographie médicale              

 

L'ordre des médecins a fait connaître les chiffres de la démographie médicale au cours de l'été 2011.

Les résultats statistiques démontrent toujours une pénurie de médecins généralistes malgré la prise de conscience un peu tardive des pouvoirs publics.

En effet, les médecins généralistes semblent souffrir d'un manque de valorisation de leur fonction par rapport aux autres spécialités. C'est une des raisons pour lesquelles la profession de médecin généraliste est devenue une spécialité à part entière.

Par ailleurs, en termes de rémunération, les médecins généralistes réclament une meilleure situation. 

 

 

Situation des médecins généralistes

 

Les syndicats de médecins généralistes dénoncent de mauvaises conditions de travail. Certains médecins généralistes parlent de harcèlement par les caisses de remboursement de sécurité sociale.

En effet, les impératifs budgétaires de la sécurité sociale pèsent lourd sur les médecins généralistes et ces derniers tirent la sonnette d'alarme avant que la profession ne se désertifie davantage.

Alors que les médecins généralistes sont les piliers d'un système de santé de proximité, la rémunération qui leur est accordée n'est pas à la hauteur et de l'attente de ces derniers ni de l'importance de la fonction.

A cet égard, une étude faite dans le milieu médical révélait que les médecins généralistes percevaient une des plus basses rémunérations vis-à-vis des autres spécialistes en France ou encore vis - à - vis des médecins généralistes à l'étranger.

La question des revendications des médecins généralistes et des réformes que pourrait entreprendre le gouvernement n'a pas fini de faire couler de l'encore.

Pour l'heure, les médecins généralistes ont obtenu une augmentation de leur consultation à hauteur de 23 euros.

Une vraie réflexion d'ensemble sur la condition des médecins généralistes reste à développer ...

Le rôle du médecin généraliste est plus qu'indispensable et a des connaissances très étendues pour pouvoir dépister toutes les infections des patients. Bien souvent, il devient le médecin traitant de la famille. Un lien peut se forger entre le médecin et ses patients qu'il connaît depuis de longues années. C'est une profession bienveillante qui a pour vocation de soigner tous les maux d'une personne. Un médecin généraliste doit être à la fois consciencieux et être à l'écoute de ses patients.

Du sang-froid et une endurance à toute épreuve

Le médecin généraliste peut aussi exercer dans l’urgence et doit savoir gérer parfaitement la situation. Une bonne endurance physique et psychique est primordiale pour pouvoir faire face à toutes les situations. Il doit également être capable de comprendre ses patients et de faire preuve de tact. Ses connaissances ne s’arrêtent jamais, le médecin généraliste doit toujours s’informer et se tenir au courant des dernières découvertes scientifiques. 

 

Formation dans la médecine générale                       

 

Après 6 années d'études, les épreuves classantes nationales permettent d'effectuer un classement des étudiants en médecine en fonction de leur niveau. C'est à ce moment que les futurs médecins peuvent choisir de devenir médecin généraliste en sélectionnant cette spécialité.

La spécialité de médecine générale requiert 3 années d'études.


 

VOIR LES OFFRES

Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

À Épinal (Vosges), Mélanie Girardot a de nouveau plaisir à exercer son métier d'infirmière. Elle a quitté son poste à l'hôpital d'Épinal il y a un an et enchaîne depuis les remplacements en secteur libéral. "Cela n'a rien à voir avec le rythme infernal des urgences", confie-t-elle. Les urgences saturées, le manque de lits, de personnel.. Mélanie Girardot a fait avec pendant huit ans, malgré un salaire de 1 800 euros et l'épuisement. Et puis une nuit, confrontée une fois de plus à des patients agressifs, elle a craquée. "Je n'étais plus en capacité de faire mon travail correctement et j'ai failli transfuser le mauvais patient, donc j'ai failli tuer quelqu'un", raconte-t-elle. Elle se remet alors en question et quitte l'hôpital. D'urgentiste à médecin du travail À Béthune (Pas-de-Calais), après dix ans comme urgentiste à l'hôpital de Lens, la docteure Dhenain est devenue médecin du travail. Elle a repris pour cela une formation et son salaire est sensiblement le même qu'à l'hôpital. Mais elle a, dit-elle, repris le goût de son travail. "Nous sommes tributaires des décisions budgétaires qui font qu'aujourd'hui on n'a plus les moyens humains ni les moyens matériels de prendre en charge les gens correctement", explique-t-elle sur les urgences.

Ce 23 octobre sur CNews, Agathe Auproux a confié à Jean-Marc Morandini comment elle avait appris à son père qu'elle était atteinte d'un cancer.

Lors de sa visite d'un musee d'Edimbourg, une touriste a decouvert dans une salle thermique qu'elle presentait une masse suspecte qui s'est averee etre un cancer du sein.

Les autorités sanitaires ont appelé à la vigilance après le signalement de deux premiers cas de transmission locale du virus zika dans le département.

Ce musée, consacré notamment aux illusions d'optiques, dispose d'une salle d'imagerie thermique.

L'industriel avait obtenu en debut d'annee l'autorisation d'entreposer davantage de produits chimiques sur son site, victime d'un incendie le 26 septembre. Retour sur la procedure "simplifiee" qui a permis cette augmentation du stockage.

Une coalition d'ONG environnementales a identifié les marques les plus représentées parmi les déchets ramassés pendant la Journée mondiale du nettoyage de notre planète, en septembre.

Au Portugal, l'obstetricien qui a mis au monde un bebe sans visage a ete suspendu ce 23 octobre de l'Ordre des medecins. Il est soupçonne de negligence pour ne pas avoir detecte les malformations du nourrisson.

Des chercheurs ont reussi a developper des embryons artificiels de souris a partir de cellules souches uniquement, sans ovule ni spermatozoide. Cette premiere mondiale ouvre la voix a une etude approfondie du developpement embryonnaire.

Spécialiste de la maladie d'Alzheimer, le professeur Bruno Dubois interviendra le 24 octobre au Forum Innovation IA qui se tiendra à l'Hôtel de Région de Toulouse. Un événement Sciences et Avenir pour le groupe Challenges, en partenariat avec la Dépêche.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.