PRATICIEN EN MEDECINE INTERNE MEDECINE POLYVALENTE

  • Publié le: 25/03/2020
  • Rémunération: base de la grille des Praticiens Hospitalier
  • Lieu: (59) Nord
  • Type de contrat: CDI
  • Temps de travail: Temps plein
  • Experience: Indifférent

Descriptif du poste

LE CENTRE HOSPITALIER DE DOUAI
Recrute
PRATICIEN EN MEDECINE INTERNE MEDECINE POLYVALENTE temps plein
LE CENTRE HOSPITALIER DE DOUAI
Des femmes, des hommes, une ambition commune :
S’ENGAGER AU SERVICE DE LA VIE

Etablissement support du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT), le Centre Hospitalier de Douai est l’ETABLISSEMENT PIVOT DE LA ZONE DE PROXIMITE DU DOUAISIS. Il assure ses missions de service public hospitalier sur un secteur de 64 communes dont la population rassemble près de 260 000 habitants.

CENTRE SUR LE PATIENT, l’hôpital porte une attention particulière à l’accueil, à l’accompagnement du patient et de son entourage, à la qualité et à la sécurité des soins, aux modes d’hospitalisation de plus courte durée, ainsi qu’aux prises en charge innovantes.
Avec une capacité de 921 lits et places, le Centre Hospitalier de Douai réalise chaque année près de 45 000 séjours en hospitalisation.

PREMIER EMPLOYEUR PUBLIC DU DOUAISIS, l’établissement emploie 2 300 personnes réparties sur les domaines médicaux, paramédicaux, administratifs et logistiques.
Acteur de santé publique et de prévention, l’hôpital s’investit dans une mission de soins au-delà de son enceinte en proposant un modèle d’hôpital « hors les murs ». Le Centre Hospitalier de Douai a pour ambition de SOIGNER L’HABITANT AU CŒUR DE SON QUARTIER.

REJOIGNEZ LES EQUIPES DU CENTRE HOSPITALIER DE DOUAI

La politique d’attractivité permet à CHAQUE FUTUR NOUVEAU PROFESSIONNEL d’être CONSIDERE DE FAÇON SINGULIERE ET PERSONNALISEE. Les nouveaux arrivants sont intégrés dans le cadre d’une politique d’accueil renouvelée, afin de permettre à tous d’être pleinement ASSOCIES AUX NOMBREUX PROJETS PARTICIPATIFS de l’établissement.
Les PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES au sein du Centre Hospitalier de Douai sont OUVERTES et permettent à chacun de mettre en œuvre son projet professionnel et d’EVOLUER AU SEIN DES EQUIPES de l’hôpital, via les politiques d’EVALUATION, de FORMATION, d’ETUDES PROMOTIONNELLES ET de VIVIER notamment.


Equipe médicale
Actuellement le service de Médecine Interne et Polyvalente comprend : 2 praticiens de médecine polyvalente, 2 Rhumatologue, 1 interniste, 3 infectiologues. 5 postes d’internes proposés, 3 externes.

Les activités :

Service de Médecine Interne et Polyvalente est composé de 45 lits répartis sur 2 unités.
Les lits sont partagés entre les différentes activités du service. L’activité de médecine polyvalente se fait sur 20-25 lits.
L’activité de médecine polyvalente est répartie habituellement entre 3 praticiens hospitaliers, le poste proposé l’étant du fait de l’absence d’un praticien pour congé maternité.
Projets : assurer la permanence des soins sur les lits de médecine polyvalente en collaboration avec les 2 PH déjà présents dans le service. Prise en charge du patient polypathologique de moins de 75 ans.

Profil

PRATICIEN EN MEDECINE INTERNE MEDECINE POLYVALENTE

CV et lettre de motivation à adresser :

Soit par voie postale :
Centre Hospitalier de Douai, Direction des Affaires Médicales, route de cambra, BP 10740, 59507 Douai Cedex.

Soit par courriel : diram@ch-douai.fr

Pour tout renseignement vous pouvez contacter :
Madame Pascaline BULCKE, Responsable des Affaires Médicales, au 03.27.94.73.95 par email : pascaline.bulcke@ch-douai.fr et diram@ch-douai.fr

- Docteur LEMAIRE Xavier Chef du service de Médecine Interne et Polyvalente au 03.27.94.74.66 xavier.lemaire@ch-douai.fr

Coordonnées Recruteur

CENTRE HOSPITALIER DOUAI

Route de Cambrai 59507 DOUAI

site internet

Nom du contact: Mme BULCKE

Tel du contact: 03.27.94.73.95

Email du contact: diram@ch-douai.fr

A propos de l'établissement

Présentation de l’établissement
Situé à 45 kms de Lille, le Centre Hospitalier de Douai dispose d’une architecture moderne et récente ainsi que d’une offre de soins médicale et chirurgicale diversifiée en :
- Chirurgie traumatologique, générale, digestive, urologique, vasculaire, pédiatrique et gynécologique
- Gynécologie, obstétrique, maternité, orthogénie
- Hépato-gastro-entérologie
- Cardiologie et USIC
- Médecine interne et polyvalente, neurologie, rhumatologie, gériatrie
- Néphrologie et hémodialyse
- Diabétologie, endocrinologie, nutrition, dermatologie
- Oncologie, soins palliatifs, soins de support
- Pédiatrie, néonatalogie, surveillance continue pédiatrique
- Pneumologie, allergologie, sommeil

Catégories

  • MEDECINE GENERALE
  • Médecine interne
  • Praticien Hospitalier

Postuler à ce poste

Recopiez le nombre 10 en lettres minuscules

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

"Il y a des départements dans lesquels l’administration [les Direccte] répondent plutôt favorablement et des départements où c’est un peu plus compliqué", dénonce l'économiste.

CORONAVIRUS - Des "cas de toxicite cardiaque" ont ete signales sur des personnes presentant des symptomes du Covid-19 qui avaient pris en automedication de l'hydroxychloroquine, promu par certains scientifiques comme un remede possible contre le coronavirus, mettent en garde ce dimanche 29 mars les autorites sanitaires de Nouvelle-Aquitaine. "Des cas de toxicite cardiaque ont ete signales (...) suite a des prises en automedication (...) d'hydroxychloroquine face a des symptomes evocateurs du Covid-19, ayant parfois necessite une hospitalisation en reanimation", indique l'Agence regionale de sante dans un communique."Face a ce constat, l'ARS Nouvelle-Aquitaine alerte sur les dangers de l'hydroxychloroquine qui ne doit en aucun cas etre prise en automedication", selon le communique. La prise de ce medicament doit faire l'objet d'une "surveillance" et d'une "prescription" medicales adaptees "pour eviter la survenue d'evenements indesirables graves mais aussi des hospitalisations en reanimation qui sont actuellement precieuses", poursuit l'ARS.Surdosage dangereux, voire mortelDerive de l'antipaludeen chloroquine, l'hydroxychloroquine -connue en France sous le nom de Plaquenil- est utilisee contre le lupus ou la polyarthrite rhumatoide. Actuellement experimentees dans plusieurs pays dans la lutte contre le virus, ces substances peuvent provoquer de nombreux effets secondaires dont des troubles cardiaques et neurologiques. Et un surdosage peut etre dangereux, voire mortel.En France, des essais sur l'hydroxychloroquine sont menes par le controverse Pr Didier Raoult, qui s'est attire des critiques apres avoir publie deux etudes confirmant selon lui l'"efficacite" de ce traitement contre le coronavirus. Dans une deuxieme etude portant sur 80 patients, publiee vendredi en ligne, le directeur du repute Institut hospitalo-universitaire (IHU) Mediterranee Infection de Marseille, affirme que 80% d'entre eux ont connu une "evolution favorable". Or nombre de scientifiques...Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Selon les dernières données publiées dimanche, 2 606 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Le détail pour chaque département.

interview de Clara Zucman-Rossi, externe en 5e année de médecine, sur le terrain auprès des malades à l'hôpital Henri-Mendor, coronavirus

Les principaux domaines concernés sont l'industrie, l'hébergement, la restauration, la construction, le commerce non-alimentaire et les garages, a précisé Muriel Pénicaud dimanche.

Samedi, le gouvernement a annoncé l'instauration d'un pont aérien avec la Chine pour acheminer en toute sécurité des cargaisons de masques, dont les soignants manquent cruellement pour se protéger face à l'épidémie de coronavirus.

EPIDEMIE - Jérôme Salomon a dressé son bilan quotidien concernant l’épidémie de nouveau coronavirus en France

Ils sont médecins urgentistes, infirmières en réanimation, personnels d'Ehpad ou même jeunes internes. Depuis plusieurs semaines, ils sont au front face à l'explosion du nombre de cas de contamination au coronavirus Covid-19. Dans leurs services surchargés, les malades affluent au quotidien. Alors, au moment de partir au travail, certains soignants avouent y aller avec la peur au ventre. "C'est du stress tous les jours, à chaque fois que l'on part bosser", explique une infirmière de Franche-Comté. "C'est du système D" Dans leur lutte contre le virus, tous dénoncent des moyens très insuffisants. "C'est du système D. On se débrouille avec des connaissances. J'ai lancé un appel au secours afin de récupérer des masques, j'en ai récupéré une dizaine. L'État semble avoir oublié la protection de ses soldats de première ligne", explique un médecin de SOS Médecins Nord 77. Dimanche 29 mars, selon le dernier bilan dévoilé par les autorités sanitaires, 2 606 personnes étaient mortes dans les hôpitaux français depuis le début de l'épidémie.

L'intense opération de transferts de patients qui s'est ouverte dimanche 29 mars a un seul objectif : soulager les hôpitaux surchargés de la région Grand Est, un des principaux foyers de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France. Dans la matinée, un TGV médicalisé est parti des gares de Mulhouse (Haut-Rhin), puis Nancy (Meurthe-et-Moselle), avec à son bord 36 malades sous assistance respiratoire. Pour eux, direction la Nouvelle-Aquitaine, beaucoup moins touchée par la vague épidémique. Au moins 200 transferts par TGV à venir Dimanche, certains patients ont également été transportés vers l'Allemagne. Ces malades ont été transférés depuis Strasbourg (Bas-Rhin) à bord d'un avion de l'armée de l'air allemande. Ils devraient rester entre deux, voire trois semaines dans les établissements hospitaliers qui les ont accueillis. "Ces transferts devraient être systématisés", explique la journaliste Maëlys Septembre en direct de Strasbourg. Dans les 15 prochains jours, au moins 200 transferts de ce type pourraient avoir lieu au départ du Grand Est en TGV.

Douze malades du coronavirus ont été transférés pendant le week-end par des hélicoptères militaires français depuis des hôpitaux de l'est de la France vers des établissements en Auvergne-Rhône-Alpes et en Allemagne, où quatre patients du CHR de Metz ont été pris en charge, a-t-on appris de sources concordantes.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.