MEDECINE GENERALE

  • Publié le: 16/10/2020
  • Rémunération: A définir
  • Lieu: (45) Loiret
  • Type de contrat: Vacation
  • Temps de travail: voir annonce
  • Experience: Voir annonce
  • Référence de l'offre: 307-VCA-V008170_01C
  • Date: A partir du 30/10/2020 au 11/11/2020

Descriptif du poste

Poste
Remplacement aux périodes suivantes :
- unité de 53 lits pour 3 médecins + remplaçant :
du 19 au 23 Octobre en jour

- unité de 28 lits pour 1 médecin + remplacant :
du 26 au 30 octobre en jour

Conditions : 600 euros nets par jour
Logement à l'hôtel ibis. VOITURE INDISPENSABLE

Profil

Profil
Vous êtes titulaire du DE de Docteur en Médecine et vous avez une spécialisation en médecine générale. Vous êtes obligatoirement inscrit à l'ordre des médecins. Ou vous possédez une licence de remplacement en cours de validité.

Si vous êtes intéressé(e), merci de nous contacter au 02 47 700 711 ou par mail : medecins.centreatlantique@appelmedicalsearch.com

Coordonnées Recruteur

Bureau Appel Médical Search Vacation Intérim centre atlantique

2 avenue Alexandre Minkowski 37170 Chambray les Tours

site internet

Nom du contact: Bureau Appel Médical Search Vacation Intérim centre atlantique

Tel du contact: 02 47 70 07 11

Email du contact: medecins.centreatlantique@appelmedicalsearch.com

A propos de l'établissement

Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantages exclusifs.
Les fonctions ou intitulés se déclinent au féminin comme au masculin.

Catégories

  • MEDECINE GENERALE

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Le président Emmanuel Macron au centre hospitalier René Dubos de Pontoise, le 23 octobre 2020 dans le Val-d'Oise

Au cours des dernières 24 heures, il y a également eu plus de décès que la veille avec 298 personnes emportées par la maladie contre 163 jeudi.

Croiser son ex tous les jours peut rendre plus difficile le deuil de la relation, comme pour Tiana, qui a été en couple pendant quelques mois avec son voisin. La psychanalyste et sexologue Catherine Blanc la met en garde vendredi dans l’émission Sans Rendez-Vous.

Depuis des mois, les hôpitaux sont en première ligne pour tenter de juguler la pandémie de Covid-19. De leur côté, les soignants sont très inquiets. Dans le Rhône, l’hôpital de Villefranche-sur-Saône est sous tension et toutes les opérations non urgentes ont été déprogrammées, note France 2, vendredi 23 octobre. En réanimation, les patients affluent. "On est quand même épuisés de la première vague, et on va dire que l’état actuel du service ne présage rien de bon pour les semaines à venir", juge Clément Cochard, un infirmier. Plus de lits de réanimation Le nombre de lits en réanimation a été augmenté : il est passé de huit à 18. Mais la moitié est occupée par des patients Covid. "On a l’impression de partir dans quelque chose dont on n’a aucune idée de l’ampleur que cela va prendre. Cela va très vite et on est déjà à saturation", estime Véronique Jault, chef du service. L’autre souci de l’hôpital reste le manque de personnel pour pouvoir traiter tous les malades.

La France a enregistré plus de 42 000 contaminations dues au Covid-19 en 24 heures, ce qui porte le total des infections au-delà du seuil symbolique du million de cas, a annoncé vendredi Santé Publique France.  La France a dépassé, vendredi 23 octobre, le seuil du million de cas de Covid-19 depuis le début de l'épidémie. La situation continue de se dégrader avec plus de 40 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France.Au total 42 032 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1 041 075.Le bilan des morts s'est également alourdi, avec 298 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, pour un bilan global d'au moins 34 508 morts depuis le début de l'épidémie. Le taux de positivité des tests ne cesse de grimper, à 15,1 % contre 14,3 % la veille, et seulement 4,5 % début septembre. Extension du couvre-feuPlus de 2 000 nouveaux malades ont été hospitalisés (pour un total de 15 008), et 299 nouveaux cas graves admis en réanimation, soit 37 de plus que la veille, portant à 2 441 le nombre de malades gravement atteints en réanimation, 122 de plus en 24 heures. Sur les sept derniers jours, ce sont 1 714 malades du Covid-19 qui ont été admis en réanimation, indique l'agence sanitaire. À lire aussi >> Covid-19 en France : déjà en difficulté, l'hôpital se mobilise à l'approche d'une seconde vagueFace à la gravité de la situation, le gouvernement a annoncé, jeudi, l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie française. Environ 46 millions d'habitants sont désormais concernés par cette mesure, devenue inévitable selon Emmanuel Macron, qui a estimé, vendredi, que "dans la phase où nous sommes, nous n'avons d'autre choix".Avec AFP

[DIRECT CORONAVIRUS] Selon le bulletin épidémiologique de Santé Publique France de ce 23 octobre, 42 032 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures en France, portant à plus d'un million le nombre de cas. 184 décès ont été dénombrés à l'hôpital dans le même temps. Le taux de positivité des tests est de 15,6%.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Plus de 42.000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France. La France a ainsi franchi la barre du millions de cas depuis le début de l'épidémie.

"Aujourd'hui sur Gonesse et sur Saint-Denis, on tourne à 30% de déprogrammation" : près de Paris, l'hôpital de Gonesse fait face à une accélération très nette de la montée des patients Covid depuis une semaine. Ils occupent 68 lits et le service des maladies infectieuses a d'ores-et-déjà été transformé en service 100% Covid.

Le président de la République s'est rendu au centre hospitalier René-Dubos de Pontoise (Val-d'Oise) afin de rencontrer le personnel soignant.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.