MEDECIN GYNÉCOLOGUE

  • Publié le: 15/01/2020
  • Rémunération: Voir annonce
  • Lieu: (93) Seine Saint Denis
  • Type de contrat: Voir annonce
  • Temps de travail: voir annonce
  • Experience: 5 à 10 ans (confirmé)

Descriptif du poste

La ville du Blanc-Mesnil recrute
Pour la direction de la Santé
Un « Médecin spécialisé en gynécologie à temps noncomplet » (H/F)


ENVIRONNEMENT

Situé entre Paris et l’aéroport Charles de Gaulle, Le Blanc-Mesnil bénéficie d’une situation géographique idéale grâce à l’implantation des 2 gares du Grand Paris et l’accès direct aux autoroutes A3 et A1. Commune de près de 56 000 habitants, Le Blanc-Mesnil est un territoire dynamique et attractif.

La ville du Blanc-Mesnil compte deux Centres Municipaux de Santé (CMS) polyvalents : les centres Pierre Rouquès et Fernand Lamaze. Ces établissements proposent une offre de soins de proximité variée et de qualité. Près de 30 médecins et 10 personnels paramédicaux accueillent environ 16 000 patients chaque année.

La ville œuvre activement dans plusieurs actions, notamment celles s’inscrivant dans le Contrat Local de Santé, signé conjointement par tous les acteurs de la santé présents sur le territoire.

Le budget total pour 2019 s’élève à 2,35 millions d’euros ; 2020 sera marquée par la livraison et l’ouverture du nouveau centre Fernand Lamaze (500 m2).

Cette organisation s’appuie en outre sur un partenariat dynamique avec plusieurs hôpitaux franciliens. En lien avec ces hôpitaux et le secteur associatif, sont menées de nombreuses actions communes : dépistage, vaccination gratuite, éducation thérapeutique, qualité nutritionnelle des aliments, télémédecine (dépistage du fond de l’œil dans le cadre de la rétinopathie diabétique). Autant de partenariats qui favorisent l’accueil des futurs soignants.

Fort de ces actions et de ces projets, vous exercerez dans un cadre pluridisciplinaire motivant.Vous participerez à la coordination pluridisciplinaire en lien avec de nombreuses spécialités médicales et paramédicales complémentaires qui sont présentes sur les établissements : médecine générale, cardiologie, neurologie, rhumatologie, allergologie, diabétologie-endocrinologie, ORL, chirurgie dentaire (omnipratique, pédodontie, orthodontie), ainsi qu’un service d’imagerie médicale moderne (radiologie, échographie, TOGD,..) qui est agréé pour le dépistage du cancer du sein, infirmerie, kinésithérapie, orthoptie, orthophonie.

MISSIONS

Afin de poursuivre l’engagement en faveur d’un accès aux soins de proximité, la ville du Blanc-Mesnil
recrute des médecins pour renforcer son équipe pluri-professionnelle.

Avec nous, votre mission sera de :
- Participer au développement de l’offre de soins et à sa variété,
- Concourir à la coordination du parcours de soins,
- Contribuer à l’amélioration des pratiques collectives,
- S’inscrire dans un travail d’équipe qui favorise la continuité des soins

ACTIVITES

• Assurer la prise en charge médicale des patients (dans la limite de sa/ses spécialité(s) validée(s) par l’obtention d’un diplôme ou d’une qualification reconnu par l’Etat) ;
• Participer à la continuité des soins ;
• Participer à la réflexion sur le développement de l’offre de soins, sur l’amélioration générale de l’organisation ;
• Concourir aux actions de promotion, prévention et dépistage en lien avec ses compétences ;

COMPETENCES

• Capacité à travailler en équipe
• Actualiser ses connaissances
• Sens de la communication et de la transmission
• Sens de l’organisation

CONDITIONS DE TRAVAIL

Vous exercerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dynamique, corps médical et paramédical, et interviendrez sur les 2 établissements.
- Rémunération selon expérience, congés, comité d’entreprise, carte TR, participation mutuelle labellisée et frais de transport.

CADRE STATUTAIRE

Cadre d’emplois Médecin

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE

Directeur de la Santé

Profil

MEDECIN GYNÉCOLOGUE

CONDITIONS D’EXERCICE

• Docteur en Médecine, inscrit au tableau du Conseil de l’Ordre des Médecins, à jour de toutes les obligations en matière de respect des conditions légales de l’exercice de la médecine en France
• Titulaire de diplômes et qualifications reconnus par l’Etat
• Temps non complet : 25h hebdomadaires


Vous êtes à la recherche d’un environnement pluridisciplinaire en évolution ;
Vous aimez le travail en équipe ;
Vous valorisez le partage de l’information dans le cadre d’un dossier médical partagé.

L’environnement de travail est voué à évoluer positivement avec la construction de deux nouveaux CMS.
Si vous souhaitez nous rejoindre, transmettez votre candidature à :recrutement@blancmesnil.fr

Coordonnées Recruteur

MAIRIE DE LE BLANC-MESNIL

Place Gabriel Péri 93156 LE BLANC MESNIL

site internet

Nom du contact: .

Tel du contact: .

Email du contact: recrutement@blancmesnil.fr

Catégories

  • Gynécologie Médicale, Obstetrique
  • MEDECIN TERRITORIAL

Postuler à ce poste

Combien font 2 fois 3

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

La ministre de la Santé a estimé, ce mardi, que le risque d'introduction du coronavirus chinois sur le territoire français était "faible", sans pour autant l'exclure. Cette maladie respiratoire hautement contagieuse a déjà fait six morts dans le monde et plusieurs centaines de personnes en sont atteintes.

LIVE - Revivez en direct les derniers événements liés à ce virus qui fait craindre une crise sanitaire

Plusieurs établissements hospitaliers ont arrêté de transmettre à l’Assurance-maladie les données sur les actes médicaux qu’ils réalisent.

"Le risque d'introduction en France est faible mais ne peut pas être exclu", a indiqué Agnès Buzyn ce soir.

Le trentenaire, rentré de Chine la semaine passée, n'avait pourtant visité aucun des marchés d'où ont émané de nombreux cas à Wuhan, foyer de l'épidémie.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a déclaré que le risque d'introduction en France du coronavirus semblable au Sras qui a déjà fait six morts en Chine est «faible mais ne peut pas être exclu».

Le risque d'introduction en France du coronavirus semblable au Sras qui a déjà fait six morts en Chine est "faible mais ne peut pas être exclu", a déclaré mardi la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Les scientifiques lui ont trouvé un nom de code : 2019- nCoV. Un mystérieux virus à l'origine d'une épidémie en Chine qui inquiète le monde entier. S'agit-il d'un virus connu ? Non, le virus est inédit. C'est une série de cas de pneumonies d'origine inconnue qui a alerté les autorités chinoises. Ce virus présente des similitudes avec le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère). Apparu en 2002, il avait fait près de 800 morts. En France, sept cas avaient été identifiés, dont un mortel. Un traitement efficace pour les cas les moins sévères Peut-on le soigner ? À ce jour, aucun vaccin n'existe. Depuis aujourd'hui seulement, les médecins sont capables d'identifier le virus grâce à un test respiratoire. Certains cas peuvent être mortels, mais pour un professeur, un protocole de soins fonctionne dans les cas les moins sévères. "Un traitement symptomatique, associé à de l'oxygénothérapie et parfois un peu de réanimation, permet de contrôler l'infection et de donner le temps à l'organisme de guérir seul", explique-t-il.

Un homme résidant dans l'État de Washington, aux États-Unis, a été diagnostiqué lundi comme porteur du nouveau virus chinois ayant déjà provoqué la mort de six personnes.

C'est une menace prise très au sérieux par les autorités française. Certaines mesures ont été décidées pour éviter la propagation du virus qui sévit depuis un mois en Chine jusqu'en France. La journaliste Sophie Neumayer, en direct du siège de la Direction générale de la santé, fait le point. Une conférence de presse vient d'être accordée. Les autorités se préparent à toutes les éventualités. Une fausse alerte en France "La ministre de la Santé a expliqué que le risque de propagation de cette épidémie est très faible en France, mais il n'est pas totalement exclu, et chaque alerte est prise très au sérieux", explique la journaliste, en évoquant la fausse alerte visant un homme d'une cinquantaine d'années qui revenait de la zone infestée en Chine. Il a été pris en charge au CHU de Nancy (Meurthe-et-Moselle), car présentant de la fièvre et des problèmes respiratoires. Les examens se sont révélés finalement négatifs. Les contrôles ont été renforcés aux aéroports.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.