MÉDECIN GÉNÉRALISTE (H/F)

  • Publié le: 11/01/2019
  • Rémunération: A définir
  • Lieu: Rhône Alpes
  • Type de contrat: CDI
  • Temps de travail: Temps plein
  • Experience: Indifférent
  • Référence de l'offre: MÉDECIN GÉNÉRALISTE (H/F)
  • Date: A partir du 10/01/2019 au 31/07/2019

Descriptif du poste

Le Centre de Soins de Virieu (CSV) est un établissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) basé sur deux sites géographiques en Isère : Bourgoin-Jallieu et Virieu-sur-Bourbre pour le CSV. Il possède une capacité totale de 174 lits, dont 144 installés : 73 à Bourgoin-Jallieu et 71 à Virieu-sur-Bourbre.

C’est un ESPIC (Etablissement de Santé Privé et d’Intérêt Collectif), à but non lucratif, participant au Service Public Hospitalier. Il fait partie de l’association ORSAC (Organisation pour la Santé et l’Accueil), qui gère 56 établissements & services sur la région Rhône-Alpes dans les secteurs sanitaire, social et médico-social.

Il est reconnu sur le territoire pour son expertise médicale et son expertise de prise en charge soignante et rééducative. Il cherche sans cesse à s'adapter, à innover et à apporter une réponse aux besoins de santé de proximité (ouverture de 5 places d’Hôpital de Jour sur le site de Bourgoin, développement d’un Pôle Gérontologique avec notamment groupe de parole aidants et consultation mémoire sur le site de Virieu, etc.).

Il s'attache à dispenser des soins et des services qui préservent la singularité, l'autonomie et le respect du patient. Ses professionnels considèrent le patient dans une approche globale et personnalisée, en s'appuyant sur des valeurs humanistes et en réalisant une véritable coordination pluridisciplinaire afin de permettre une organisation optimale au service du patient.

L'établissement a passé sa visite de certification V2014 en Mai 2016, et obtenu la classification A (aucune recommandation, aucun écart).

Ses autorisations d’activité l’habilite à prendre en charge en hospitalisation complète sur chaque site : - des patients polyvalents présentant des pathologies diverses (atteinte de l’appareil locomoteur, cancérologie, soins palliatifs, état végétatif chronique…). - des patients âgés polypathologiques (PAP) dépendants ou à risque de dépendance (soins palliatifs, cardiogériatrie, oncogériatrie,…)

Les patients restent pour une durée moyenne de séjour de 1 mois.

Depuis le 1er Janvier 2017, il s’est rapproché d’un autre établissement SSR de l’ORSAC, le Mas des Champs (57 lits), basé à Saint Prim, avec une direction commune, afin de créer un SSR ORSAC Nord-Isère (composé de trois sites ayant le même type d'autorisations) avec un positionnement fort, un projet médical commun et une vision globale sur le territoire de l’Isère.

Profil

Suite à un départ dans l'équipe médicale, le CSV recrute un(e) médecin généraliste ou gériatre à temps plein en CDI pour son site de Virieu.

Missions : 1. Suivi des patients - Etablir un diagnostic et prescrire les traitements - Prescrire et interpréter les examens complémentaires - Informer le patient du diagnostic et des suites à donner, répondre aux demandes d'information des patients et de leur entourage, accompagner les patients et leur entourage dans les situations délicates - Mettre à jour le dossier clinique des patients - Appliquer et superviser l'application de protocoles médicaux et paramédicaux - Prendre les décisions relatives à la sortie ou au transfert des patients - Rédiger les comptes rendus d'hospitalisation destinés aux médecins correspondants - Participer à la continuité des soins (astreintes médicales) 2. Organisation, administratif et travail en équipe - Réaliser ou contrôler les documents administratifs ou médicaux à l’arrivée, durant le séjour et au départ de l’établissement - Participer, sous la responsabilité du médecin chef d’établissement, aux tâches d'organisation ou de préparation du projet médical de service et au fonctionnement des instances - Participer aux projets et instances pluri-professionnels - Être garant de la codification du PMSI

Les astreintes sont à un rythme de 1 jour tous les 6 jours et 1 week-end toutes les 6 semaines. Le poste est à temps plein sur le site de Virieu. L’établissement dispose d’un service de restauration, d’une salle du personnel, et d’un parking fermé accessible par badge.

Un logement complet est disponible les premiers mois de la prise de poste.

Les sites sont neufs ou entièrement rénovés en 2011 et permettent ainsi d'offrir des locaux adaptés aux prises en charge et une meilleure qualité de vie au travail aux professionnels.

Des véhicules de service sont à disposition du personnel pour les éventuels déplacements inter-sites, formations, etc. Des renseignements peuvent être donnés sur la mutuelle de l’établissement.

Les jours et horaires de travail peuvent être discutés (il est possible, par exemple, de regrouper les 35 heures hebdomadaires sur 4 jours pour avoir 1 jour de libre dans la semaine).

contact@brm-conseil.fr

Coordonnées Recruteur

BRM CONSEIL

Rue Alfred 92140 CLAMART

site internet

Nom du contact: ENONE Guy

Tel du contact: 0662006528

Email du contact: contact@brm-conseil.fr

A propos de l'établissement

BRM CONSEIL, est un expert du recrutement de professionnels de la santé. Nous recrutons des cadres paramédicaux et des médecins spécialistes en France métropolitaine ainsi que les DOM-TOM.
Nos domaines d’intervention : CDI, CDD, Remplacements, Installations ou Associations.
Vous êtes un professionnel de la santé en quête de mobilité professionnelle ? N’hésitez pas, contactez-nous
www.brm-conseil.fr

Catégories

  • MEDECINE GENERALE

Postuler à ce poste

Quel est le prénom de Jules Verne ?

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Lombalgies et cervicalgies, syndrome du canal carpien, tendinites...Les troubles musculo-squelettiques représentent la majeure partie des maladies professionnelles reconnues par la Sécurité sociale.

Inéluctables, ces signes de l’âge dessinent un visage vieilli. On peut s’en accommoder ou tenter de les atténuer.

SEXUALITÉ - Voilà plusieurs jours (peut-être même plusieurs semaines) que votre partenaire s'en est allé. C'est enfin l'heure des retrouvailles. Un premier bisou. Un deuxième. Puis un troisième. Les choses s'emballent, on s'enlace. La minute qui suit, les habits sont déjà au sol et nous, sous la couette. L'excitation est palpable, on veut la maintenir. Mais voilà, dans toute cette frénésie, difficile de ne pas finir trop tôt.

Pour une agriculture respectueuse de l'environnement, pour une politique de subventions prenant en compte d'abord les exploitations qui s'y consacrent : comme chaque année, on a manifesté à Berlin lors du Salon de l'agriculture pour une autre politique agricole.   Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut La « semaine verte », c’est le nom du Salon de l’agriculture de Berlin, un rendez-vous mondial chaque année. Mais pour les manifestants -12 000 d’après la police, 35 000 d’après les organisateurs- l’agriculture est loin d’être verte. Depuis 2011, des producteurs manifestent épaulés par leurs tracteurs et soutenus par des consommateurs pour une agriculture soucieuse de l’environnement et contre les industriels de ce secteur : « Nous sommes très patients. Nous savons que nous avons affaire à des adversaires coriaces et qu’il faut persévérer. Nous voulons juste que l’agriculture ne détruise pas l’environnement, que la biodiversité ne soit pas remise en cause, que les animaux ne souffrent pas. » explique l'un d'entre eux. Les manifestants réclamaient une remise en cause des subventions au sein de la politique agricole européenne liées à la superficie des exploitations et non à leur respect de l’environnement et de la biodiversité. Les organisateurs ont remis un texte allant dans ce sens aux 70 ministres de l’Agriculture réunis pour une conférence dans la capitale allemande en marge de la semaine verte.

Ils sont amoureux, ont la trentaine et ne veulent pas d'enfants. "Depuis que je suis enfant, du plus loin que je me rappelle, même étant petite, je disais à ma mère que je n’aurai pas d'enfants", explique Tiphaine Maquet. Maxence Melvedere, son compagnon, n'a jamais voulu d'enfants n'ont plus. Il est marqué par une enfance difficile, durant laquelle il a souffert d'un manque d'affection. Cela le dissuade de devenir parent à son tour. "Quoi qu'il se passe, on va reproduire un petit peu ce que nos parents nous ont inculqué et éduqué. J'en avais peur même de reproduire", explique Maxence Melvedere. Un sujet tabou Comme eux, un peu plus de 5% des Français déclarent ne pas vouloir d'enfants. On les appelle les "no-kids", ce qui signifie pas d'enfants, en anglais. Certains ont envie de rompre avec le passé familial, d'autres estiment ne pas avoir de place dans leur quotidien pour un enfant. La vie de Laure Baco, 30 ans, tourne autour des vinyles, qu'elle bichonne avec amour. Cette disquaire sillonne la France pour vendre ses trésors. Elle ne compte pas les heures et travaille souvent les week-ends. Une vie sans enfants, mais non sans projet pour autant. Avec son compagnon, ils partagent la passion des voyages et veulent se marier. Lui annoncer qu'elle ne voulait pas d'enfants a été un moment difficile pour Laure qui craignait de le perdre. Ne pas avoir d'enfants reste à ce jour un sujet tabou, comme le souligne une psychologue rencontrée par France 2.

Leurs cris de détresse ont été entendus. Notre Une, du mercredi 16 janvier, sur « Ces malades mentaux livrés à eux-mêmes », qui évoquait le lourd problème de ces patients laissés à l’abandon, faute...

Que ce soit pour lutter contre le stress ou tenir une cadence de plus en plus élevée, de nombreux salariés consomment du tabac, de l'alcool ou des médicaments psychotropes. Certaines entreprises mettent en place des plans pour lutter contre ces consommations addictives.

Un problème de notice d'utilisation contraint l'Agence nationale du médicament à rappeler quatre lots du laboratoire Sandoz.

Mutuelle, assurance santé, prévoyance... Le gouvernement veut permettre aux assurés de résilier leur contrat n'importe quand.

L'histoire de la tuberculose est à ce titre instructive. Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent. La question du jour: «Avec l'évolution, deviendrons-nous immunisés contre les maladies?» La réponse de Drew Smith, biologiste moléculaire: On a déjà ...

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.