MÉDECIN GÉNÉRALISTE ADDICTOLOGUE, ou souhaitant se spécialiser sans L’ADDICTOLOGIE H/F

  • Publié le: 12/10/2019
  • Rémunération: Selon profil et expérience
  • Lieu: Midi Pyrénées
  • Type de contrat: CDI
  • Temps de travail: voir annonce
  • Experience: Voir annonce
  • Date: A partir du 12/10/2019

Descriptif du poste

RECHERCHE MÉDECIN GÉNÉRALISTE
ADDICTOLOGUE OU SOUHAITANT SE SPÉCIALISER DANS L’ADDICTOLOGIE
CDI EN MÉDECINE GÉNÉRALE
EN CLINIQUE SSR PROCHE DE CAHORS, MONTAUBAN (1H). TOULOUSE (1H30) ET BRIVE (1H) RÉGION OCCITANIE DANS LE LOT (46)

Dans cette perspective, la clinique recherche aujourd’hui un médecin à temps partiel dans un premier temps, puis à temps plein lors de la mise en place effective de l’HDJ pour coordonner l’équipe pluridisciplinaire et élaborer le projet médical en lien avec les nouveaux projets d’hospitalisation à temps partiel.

L’équipe pluridisciplinaire se compose de psychiatres, médecin acupuncteur, psychologue, Responsable des Soins & infirmières, éducatrice sportive, sophrologue & assistante sociale.

La clinique du Relais est un établissement du groupe HPA. Le groupe HPA, créé, en
2009, gère et développe des établissements sanitaires spécialisés dans la prise en charge des affections liées aux conduites addictives.
La philosophie des soins est fondée sur le respect de la dignité du patient et sur le respect de son autonomie.

Profil

Profil : Médecin Généraliste Addictologue ou Médecin Généraliste (inscription au Conseil de l’Ordre des Médecins en France impératif).
Un médecin addictologue serait un plus, néanmoins, la clinique propose à tout médecin généraliste de financer l’obtention de la capacité en addictologie.
Le poste est à pourvoir dès que possible. Il est à temps partiel, puis à temps plein à compter de la mise en place effective de l’hôpital de jour.

Rémunération selon profil et expérience.
Merci d’adresser votre candidature (CV & lettre de motivation) à :
Mme Michèle MAURIZE, directrice (direction@clinique-du-relais.fr)
Clinique du Relais - 31 Route du Lac - 46140 Caillac

Coordonnées Recruteur

Clinique du Relais

31 route du Lac Caillac 46140

site internet

Nom du contact: MICHELE MAURIZE, Directrice

Tel du contact: 05.65.30.97.97

Email du contact: direction@clinique-du-relais.fr

A propos de l'établissement

Créée en 1988, la clinique du Relais est un établissement privé de 38 lits en hospitalisation complète spécialisée dans les affections liées aux conduites addictives.
Situé près du lac, dans le village de Caillac, à 10 minutes de Cahors, 1h de Brive et 1h30 de Toulouse, la clinique propose un environnement convivial et serein.
Naturellement intégrée au réseau local et national en addictologie et alcoologie, la clinique porte le projet d’une activité d’hôpital de jour et d’une augmentation non substantielle de sa capacité en hospitalisation complète.

Catégories

  • MEDECINE GENERALE
  • Toxicomanie, Alcoologie, Addictologie

Postuler à ce poste

Quel est le prénom de Jules Verne ?

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

À Épinal (Vosges), Mélanie Girardot a de nouveau plaisir à exercer son métier d'infirmière. Elle a quitté son poste à l'hôpital d'Épinal il y a un an et enchaîne depuis les remplacements en secteur libéral. "Cela n'a rien à voir avec le rythme infernal des urgences", confie-t-elle. Les urgences saturées, le manque de lits, de personnel.. Mélanie Girardot a fait avec pendant huit ans, malgré un salaire de 1 800 euros et l'épuisement. Et puis une nuit, confrontée une fois de plus à des patients agressifs, elle a craquée. "Je n'étais plus en capacité de faire mon travail correctement et j'ai failli transfuser le mauvais patient, donc j'ai failli tuer quelqu'un", raconte-t-elle. Elle se remet alors en question et quitte l'hôpital. D'urgentiste à médecin du travail À Béthune (Pas-de-Calais), après dix ans comme urgentiste à l'hôpital de Lens, la docteure Dhenain est devenue médecin du travail. Elle a repris pour cela une formation et son salaire est sensiblement le même qu'à l'hôpital. Mais elle a, dit-elle, repris le goût de son travail. "Nous sommes tributaires des décisions budgétaires qui font qu'aujourd'hui on n'a plus les moyens humains ni les moyens matériels de prendre en charge les gens correctement", explique-t-elle sur les urgences.

Ce 23 octobre sur CNews, Agathe Auproux a confié à Jean-Marc Morandini comment elle avait appris à son père qu'elle était atteinte d'un cancer.

Lors de sa visite d'un musee d'Edimbourg, une touriste a decouvert dans une salle thermique qu'elle presentait une masse suspecte qui s'est averee etre un cancer du sein.

Les autorités sanitaires ont appelé à la vigilance après le signalement de deux premiers cas de transmission locale du virus zika dans le département.

Ce musée, consacré notamment aux illusions d'optiques, dispose d'une salle d'imagerie thermique.

L'industriel avait obtenu en debut d'annee l'autorisation d'entreposer davantage de produits chimiques sur son site, victime d'un incendie le 26 septembre. Retour sur la procedure "simplifiee" qui a permis cette augmentation du stockage.

Une coalition d'ONG environnementales a identifié les marques les plus représentées parmi les déchets ramassés pendant la Journée mondiale du nettoyage de notre planète, en septembre.

Au Portugal, l'obstetricien qui a mis au monde un bebe sans visage a ete suspendu ce 23 octobre de l'Ordre des medecins. Il est soupçonne de negligence pour ne pas avoir detecte les malformations du nourrisson.

Des chercheurs ont reussi a developper des embryons artificiels de souris a partir de cellules souches uniquement, sans ovule ni spermatozoide. Cette premiere mondiale ouvre la voix a une etude approfondie du developpement embryonnaire.

Spécialiste de la maladie d'Alzheimer, le professeur Bruno Dubois interviendra le 24 octobre au Forum Innovation IA qui se tiendra à l'Hôtel de Région de Toulouse. Un événement Sciences et Avenir pour le groupe Challenges, en partenariat avec la Dépêche.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.