MÉDECIN GÉNÉRALISTE

  • Publié le: 13/02/2018
  • Rémunération: Convention collective FEHAP 51
  • Lieu: (37) Indre et Loire
  • Type de contrat: CDI
  • Temps de travail: Temps partiel
  • Experience: Indifférent

Descriptif du poste

Le Centre Malvau situé à Amboise (37), établissement ESPIC en SSR addictologie de 62 lits et de 36 salariés géré par La Fondation «L’élan retrouvé», reconnue d’utilité publique.
www.elan-retrouve.fr ou www.centremalvau.fr
RECHERCHE
1 MÉDECIN GÉNÉRALISTE (0,50 ETP)
Poste à pourvoir immédiatement

Sous l’autorité du médecin chef et en étroite collaboration avec la direction, il :
• participe à la procédure d’admission, assure le suivi médical des patients,
• contribue à la saisie et à l’analyse de l’information médicalisée en lien avec le médecin DIM,
• participe aux instances, anime des conférences à la santé au sein d’une équipe pluridisciplinaire (médecins, IDE, éducateurs, psychologue, assistante sociale),
• assure avec les médecins de l’établissement des astreintes essentiellement téléphoniques.

Rémunération : convention collective FEHAP 51, reprise de l’ancienneté, complémentaire santé et prévoyance.
Possibilité de logement sur place (maison individuelle).

Profil

MÉDECIN GÉNÉRALISTE

Expérience souhaitée dans l’accompagnement des patients en addictions ou intérêt pour la spécialité (possibilité de bénéficier d’une formation qualifiante en addictologie).
Aptitude à travailler en équipe et en réseau (dont réseaux de santé locaux et régionaux).

Adresser lettre de motivation + CV à :
Mme MARTIN Catherine, Directrice
Courriel: catherine.martin@elan-retrouve.org
Renseignements : Tél : 02.47.57.21.92
ou 06.07.21.36.61

Coordonnées Recruteur

CENTRE MALVAU

21, Quai des violettes 37400 AMBOISE

site internet

Nom du contact: Mme MARTIN

Tel du contact: 02.47.57.21.92

Email du contact: catherine.martin@elan-retrouve.org

Catégories

  • MEDECINE GENERALE
  • Toxicomanie, Alcoologie, Addictologie

Postuler à ce poste

Recopiez le nombre 20 en lettres minuscules

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

INFOGRAPHIE - Dans le sud de la France, 24 cas ont été enregistrés. On en dénombre 550 en Italie et plus de 300 en Grèce.

Les gros consommateurs d’aliments bio auraient un risque moindre de développer deux types de cancers, selon une étude française.

Le projet est en cours de finalisation avec les architectes et il reste à consulter les entreprises. La construction des nouveaux locaux du centre médico-social de Coubert, à Lieusaint, est prévue...

C’était l’un des promesses de campagne du candidat Macron. Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécu, l’Assemblée nationale examine à partir du 23 octobre la réforme du reste à...

Le soleil dort encore lorsque Emmanuelle, volumineuse écharpe autour du cou, entre par les immenses portes vitrées du Grand hôpital de l’Est francilien à Jossigny (Seine-et-Marne). La quadragénaire...

Elles sont déjà sur tous les fronts - travail, enfants, vie conjugale - alors quand la maladie survient, c’est souvent pour elles « le début du parcours du combattant ». Ou de la combattante. Ce...

Le gouvernement, qui en a présenté les enjeux ce lundi, affirme que l'objectif sera "d'éviter les ruptures de parcours".

30 % de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable à domicile dans le monde. Voici l’affolant constat qu’ont dressé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF dans un rapport commun. Un bilan alarmant pour le mannequin Constance Jablonski, engagée pour la fondation One Drop, qui explique que les femmes sont les plus touchées par ce fléau : "Les femmes subissent ce problème encore plus que les hommes. En fait, elles ne peuvent pas évoluer socialement et dans leur vie et se concentrer sur elles-mêmes, parce que le seul problème, au quotidien, 24/24h, c’est d’aller chercher de l’eau sur des kilomètres, tous les matins, en fait." En effet, quelques 263 millions de personnes vivent à plus de 30 minutes du premier point d’eau. Par conséquent, 159 millions de personnes captent leur eau de boisson dans une rivière, un lac ou un canal d’irrigation, au risque d’une contamination par les produits chimiques et les matières fécales. Chaque année, l'ingestion de ces eaux usées provoque la mort de 361 000 enfants. La mauvaise qualité des installations sanitaires favorise aussi en grande partie la transmission de maladies comme le choléra ou la typhoïde. Afin de réduire les inégalités au niveau mondial, les nouveaux objectifs de développement durable appellent à mettre un terme aux défécations à l’air libre et à garantir l’accès universel aux services élémentaires d’ici à 2030. Mais dans 90 pays, les progrès en matière d’assainissement de base sont trop lents et ne permettront pas d’atteindre la couverture universelle fixée à l’horizon 2030.

Préférer les aliments étiquetés bio est-il meilleur pour la santé ? Si vous en doutiez encore, une étude de l’Inra établit que la consommation de ce type de produits réduit le risque de souffrir d’un cancer. Les aliments bio ont moins de risque de contenir des résidus de pesticides. Logiquement, ces nourritures devraient donc être meilleures […]

SANTE - Les professionnels de santé des Hauts-de-France lancent une campagne de sensibilisation pour la vaccination contre la grippe saisonnière…

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.