DERMATOLOGUE H/F

  • Publié le: 19/11/2019
  • Rémunération: A définir
  • Lieu: (75) Paris
  • Type de contrat: CDI
  • Temps de travail: Temps plein
  • Experience: Voir annonce
  • Référence de l'offre: 7565
Postuler à cette offre

Descriptif du poste

Référence : S01500024<br/>Le Centre Médical et Dentaire Vaugirard situé dans le quinzième arrondissement de Paris propose des consultations de :<br/>- médecine générale<br/>- médecine spécialisée<br/>- médecine dentaire (chirurgie dentaire classique, implantologie et parodontologie)<br/> Le centre dispose aussi d'un service d'imagerie et de prélèvements biologiques.<br/> Il intègre un Centre de planification et d'éducation familiale (CPEF) et une maison DOC (Diabète, Obésité, risques Cardio-vasculaires).<br/> L'équipe médicale est composée de 41 médecins et de 28 dentistes.<br/>Notre centre recherche un(e) Dermatologue<br/>Poste CDI - Statut Salarié - Temps Partiel ou Temps plein<br/> <br/> Rémunération : salaire minimum garanti , au-delà, vous percevrez un pourcentage de votre chiffre d'affaire + 5 semaines de congés payés.<br/>Proche gare Montparnasse et métro Volontaire et Pasteur - Parking gratuit en sous sol.<br/>Pour postuler, merci de copier-coller le lien suivant dans votre navigateur Internet : https://groupe-mgen.contactrh.com/jobs/9897/31749958

Profil

Pour postuler, merci d'envoyer votre CV à : msankidi@mgen.fr<br/>01 44 49 28 75

Coordonnées Recruteur

Centre de santé mutualiste

178 rue de Vaugirard 178 rue de Vaugirard 75015 PARIS

site internet

Nom du contact: Centre de santé mutualiste

Tel du contact: 0101010101

Email du contact: emploi-noreply@mgen.fr

Catégories

  • Dermatologie Et Vénérologie
Postuler à cette offre

Restez informé de l'actualité de l'emploi et des opportunités de carrière dans votre discipline.
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

Les essais Solidarity et Discovery ne portent plus que sur un seul médicament, le remdesivir.

Crise sanitaire oblige, les portes du musée le plus fréquenté du monde étaient fermées depuis près de quatre mois. Pour la réouverture, les conditions de visite ont été modifiées afin de respecter les règles sanitaires.

L’Ukraine avait relativement bien résisté à la crise du coronavirus jusqu’ici, avec un nombre très limité de cas. Mais c’est maintenant que l’épidémie prend de l’ampleur, en particulier dans l’ouest. Paradoxalement, le pays rouvre ses frontières et assouplit les mesures de quarantaine.De notre envoyé spécial à Lviv,  Sébastien GobertArmés de thermomètres, de produits désinfectants, de masques et gants médicaux, les serveurs des bars et cafés de Lviv semblent mettre tout en œuvre pour accueillir les touristes de la vieille ville de Lviv, une destination très prisée en Ukraine. Pour Olessia Panas, gérante de restaurant, tout est organisé pour garantir la sécurité des clients, et du personnel. L’augmentation du nombre de cas d’infections ne l’inquiète pas.« Dans notre région de Lviv, c’est là où l’on conduit le plus de tests. Donc il y a plus de nouveaux cas. Et les gens sont fatigués de rester à la maison. Il fait beau, ils veulent profiter de l’été », dit-elle.Entre 800 et 900 cas de coronavirus par jourLes autorités viennent tout juste d’autoriser un relâchement des mesures de confinement ici, au titre d’une quarantaine adaptative, selon le terme consacré. Mais la décision est très paradoxale. À Kiev, les points presse du ministre de la Santé, Maksym Stepanov, sont de plus en plus alarmants.« Le nombre de nouveaux cas ne faiblit pas. Chaque jour, il y a environ 800-900 cas de malades du coronavirus. Et ce qui nous inquiète fortement, c’est l’augmentation du nombre de patients aux forts symptômes qui ont besoin de soins hospitaliers », constate-t-il.L’ouest de l’Ukraine est l’un des épicentres de cette aggravation de l’épidémie, qui dépasse la simple augmentation des tests. Ici, les cliniques sont déjà presque submergées. Certaines voix appellent déjà à un nouveau confinement. Une alternative que le gouvernement, confronté à l’urgence d’une crise économique, ne semble pas considérer pour l’instant.►À lire aussi : Forte augmentation des cas de coronavirus en Ukraine

Les prescriptions du médicament hydroxychloroquine ont augmenté de 86% en un mois aux Etats-Unis au début de la pandémie de Covid-19, après avoir été promu dans le pays par des commentateurs conservateurs et par le président Donald Trump comme un possible "don du Ciel", selon une étude publiée lundi dans la revue Jama.

Le secteur britannique de la culture a salué lundi l'aide de 1,57 milliard de livres (1,74 milliard d'euros) qui lui sera allouée pour affronter les conséquences de la pandémie et qui menacent sa survie.

Le gouvernement américain a annoncé avoir acquis 92% de toute la production de remdesivir par le laboratoire Gilead jusqu'en septembre.

Kate Middleton et le prince William ont fait ce dimanche 5 juillet une sortie remarquée, pendant laquelle ils ont visité l'hôpital Queen Elizabeth de King's Lynn, dans le Norfolk. Un moment au cours duquel ils ont reçu de jolis cadeaux de la part des soignants.

COVID-19 - Plusieurs professionnels du CHU de Bordeaux ont souligné ce lundi que le virus circule toujours

SANTE - Le docteur Marc Perrussel s’inquiète du nombre élevé de cas de mélanomes dans la région

Les virus sont des parasites intracellulaires qui détournent le métabolisme cellulaire à leur avantage. Parfois, les effets du virus sont plutôt insolites, comme l'apparition de grands tentacules ramifiés à la surface de la cellule.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.