PRATICIEN HOSPITALIER EN STOMATOLOGIE

  • Lieu: (06) Alpes Maritimes
  • Poste(s) recherché(s): Stomatologie
  • Publiée: 08/04/2011

Formation

Bernard DACLIN
Adresse professionnelle : Résidence des Alliés
Place de la Libération
57 800 FREYMING MERLEBACH
Prof. : 03.87.81.55.43
Adresse privée: Chemin du Plageron Résidence le Golfe Bleu
83820 RAYOL CANADEL sur MER
Portable: 06.80.95.19.52
Fax: 03.87.90.51.19
E-mail : bernard.daclin@wanadoo.fr
Né le 03/04/1955



QUALIFICATIONS :

CHIRURGIE MAXILLOFACIALE
ORTHOPEDIE DENTO-MAXILLOFACIALE
DOCTORAT EN MEDECINE GENERALE


DIPLOMES & TITRES :

Universitaires : DOCTORAT en MEDECINE GENERALE
Université d’Aix Marseille Thèse soutenu le 31.03.1983

Certificat d’Etudes Spécialisées de STOMATOLOGIE
Sous la direction M. le professeur LACHARD, C.H. LA TIMONE à Marseille.
Obtention du diplôme de stomatologie, Faculté d’ Aix Marseille (1984)

DIPLOME de MEDECIN de la MARINE MARCHANDE (1983)

D. U. de REHABILITATION et PROTHESES MAXILLOFACIALES
Université de Pierre et Marie Curie Paris (Professeur VAILLAN) (1986)

D.U. de CHIRURGIE MAXILLOFACIALE et REPARATRICE de la FACE
Enseignement suivi à l’Université de Nancy de 1984 à 1988 (Professeur STRICKER)

D.U. de REPARATION JURIDIQUE du DOMMAGE CORPOREL (1983)

Hospitaliers : Concours de Praticien des Hôpitaux à temps partiel (1984)


FONCTIONS ACTUELLES :

Hospitalières : Praticien Hospitalier 11ème échelon, à temps partiel (5 demi-journées) du Département de Chirurgie Cervico- et Maxillo-Faciale & Stomatologique au Centre Hospitalier Marie Madeleine de Forbach (57)

Activité Libérale : Installation en qualité de Stomatologiste et Chirurgien en Maxillo- Facial à Merlebach (57) depuis 1984.


AUTRES FONCTIONS :

Ordinales : Membre suppléant du Conseil Départemental de l’ordre des Médecins de la Moselle depuis janvier1984.
Secrétaire national du collège des chirurgiens à temps partiel des Ets Publics (U.C.C.S.F.)

Syndicales : Membre suppléant de la Commission Paritaire Nationale des Praticiens Hospitaliers à temps partiel
Depuis avril 2000.

Enseignement paramédical : Ecoles d’infirmières de Forbach et Saint-Avold






CURSUS PROFESSIONNEL :

Hospitalier titulaire : Stomatologiste attaché des hôpitaux jusqu’en 1988.
Chirurgien des hôpitaux à temps partiel 11ème échelon
Service d’O. R. L au CH de Saint-Avold, à partir du 01/02/1985.
Transfert du service sur le C.H. de Forbach, en juin 2000.
Hospitalier consultant : Stomatologiste, prestataire des Etablissements Privés participant au Service Public
(HOSPITALOR Forbach et St‘Avold, Hôpital des Houillères Merlebach) depuis1984.
Consultant au CH de Menton par convention hospitalière de mise à disposition,
depuis le 01/03/1999 jusqu’au 01/10/2003.

ACTIONS de FORMATION CONTINUE :

Chirurgie plastique de la face, à l’Université Claude Bernard, à Lyon, en 1998/99.
Perfectionnement à la pratique de l’Expertise (Compagnie des Experts judicaires auprès de la Cour d’appel de Metz), en 1996.
Lambeaux micro anastomosés : Institut de Formation Professionnelle de Strasbourg, faculté de médecine, en 1993/94.
Rhinoplastie Esthétique, en 1994.
Pathologies cancéreuses, tumeurs épidermoides de la muqueuse buccale et ses précurseurs, en 1992.
Brulologie et tégumentologie appliquée. Université P Sabatier à Toulouse, en 1990.
Anatomie et organogenèse. Enseignement à l’Université de Nancy, en 1989.
Technique MASCF, Forces extra orales lourdes, Professeur DELAIRE, à Paris, en 1987.
Forces extra orales, Orthodontie fonctionnelle Toulouse, Professeur CADENAT, en 1986.
Forces extra orales, sous la direction du Professeur DELAIRE, à Nantes, en juin 1985.
Technique MASCF, sous la direction du Professeur CRINETZ, à Paris, en octobre 1985.
Orthodontie 1 er et 2ème degré de la technique de BEGG, en novembre 1984.
Gérontologie Médicale, Professeur MONGIN, à la Faculté de Médecine de Marseille, en 1983/84.

Formation personnelle chirurgicale :

Chirurgie plastique de la face, service du Professeur DISAN, CH E. HERIOT, Université Claude Bernard à Lyon 1998/99.
Laser Médicaux, cours au CHIR de Toulouse, juin 1991.
Blépharoplasties, Sté Française de Chirurgie Plastique et Esthétique de la face et du cou, mai 1991.
Lambeaux libres, Professeur DELAIRE, CHR de Nantes, mars 1990.
Arthroscopie A.T.M. à Bruxelles, septembre 1990.
Implantologie, Dr Léonard LINKOW, à Paris en 1989.
Chirurgie et Orthodontie, Dr VITTON et Dr VIEILFAURE, au USA Louisiane, en 1989.
Ostéotomies de la face et ostéosynthèses, cours de perfectionnement, Pr. CADENAT, à Toulouse, en septembre 1986.
Rhinoplastie, Professeur MORGON, en 1986.
Chirurgie Orthognatique, Dr DAUTREY, Nancy, en 1985.

TRAVAUX :

Dans la spécialité, Etude des traumatismes dentaires, maxillaires et faciaux chez l’enfant et leur appréciation en matière de réparation du préjudice corporel.

DIVERS :

Membre de la Sté Française de Stomatologie et Chirurgie Maxillo–faciale depuis 1986.
Membre de la Sté Française de Prothèses Maxillo-faciales
Membre de la Sté de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-faciale de Marseille sud-est
Président de l’association de Recherche et d’Application Biomédicale en Chirurgie Cervico-Maxillo-Faciale de Lorraine depuis 1988.
Membre de la Sté Française Orthodontique de BEGG depuis 1985.



Fait à FREYMING-MERLEBACH, le 03 Avril 2011

SIGNATURE :

Experience Professionnelle

Centres d'intérêt

Contacter ce candidat

Combien font 8 divisé par 4
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

L' "affaire de l'anesthesiste de Besançon" s'emballe. Une ancienne collegue du Dr Pechier, elle aussi anesthesiste, est persuadee qu'il avait prevu de l'intoxiquer au bloc operatoire.

En Irak, alors que la vie reprend peu à peu son cours, la consommation de produits stupéfiants est en pleine expansion. Dans une société convalescente et dévastée par des années de conflit et d’attaques terroristes, la consommation de drogue est devenue un problème de santé publique, notamment auprès des jeunes et d’anciens miliciens, victimes du syndrome de stress post-traumatique.

En RDC, plusieurs médecins et infirmiers, travaillant dans les territoires de Beni et Lubero, sont obligés de fuir, de déménager ou de quitter temporairement leur domicile suite à des menaces de mort. C’est le ministère de la Santé qui l’annonce dans son dernier communiqué consacré à l’épidémie. Particulièrement touchés, les personnels de la zone de santé de Musienene dans le Lubero, où, conséquence grave, plusieurs centres de santé ont tout simplement été obligés de fermer.Menaces verbales, appels téléphoniques, ou tracts appelant à la violence contre eux, les médecins et infirmiers du Lubero vivent dans un climat d’« angoisse », selon le président de la société civile du territoire. À Musienene par exemple, au moins trois centres de santé ont déjà fermé, après que leur personnel a dû fuir en urgence.Groupes armésCe jeudi, au cours d’une réunion les infirmiers de cette zone de santé, ont tous menacé de faire « grève » si les autorités ne font pas le nécessaire rapidement pour que cessent ces menaces. « On ne connait pas l’origine exacte des menaces », explique George Kasongo le président de la société civile sur place, mais dans certains tracts, référence est faite à des groupes armés, nombreux dans la zone, d’où l’inquiétude qui grandit.Ces fermetures de centre de santé ont non seulement un impact sur la propagation d’Ebola, mais aussi sur tout le système de santé. À Musienene, une femme enceinte doit parfois parcourir jusque 40 kilomètres de routes en très mauvais état pour trouver des soins sans oublier le paludisme. Maladie pour laquelle une partie des habitants a déjà déserté les centres de santé, craignant parfois une attaque, mais le plus souvent d’être suspecté d’avoir contracté Ebola et conduit dans un centre des traitements de l’épidémie perçus comme des mouroirs par une partie de la population.Ebola a tué 1 204 personnesAu total, 132 attaques contre des structures sanitaires ont été recensées, causant quatre morts et 38 blessés parmi les patients et agents de santé, ont été recensées depuis le début de cette épidémie. Plus de 1 240 personnes sont décédées, atteintes par la maladie d’Ebola depuis le 1er août 2018 en RDC.

61% des hommes connaissent des troubles de l'érection dans leur vie, d'après un sondage. Consulter dès le début, au cabinet ou à distance, peut éviter une "spirale de l'échec" génératrice de stress.

MALADIE - L’Eglise de Scientologie n’est pas opposée aux vaccins mais est considérée comme hostile à la médecine moderne

CONTAGION - Des tests sanguins sont en train d’être réalisés aux Pays-Bas, après la découverte d’un cas de rougeole à bord du bateau

Le député de Charente-Maritime Olivier Falorni a annoncé vendredi qu'il allait déposer une proposition de loi pour instituer une hiérarchisation de la parole des proches dans le cas d'un arrêt des soins d'un patient.

SANTÉ - Depuis plusieurs semaines, il est difficile, dans certaines pharmacies, notamment en centre-ville, de trouver du Solupred, du Cortancyl et autres médicaments à base de cortisone. Une “pénurie” qui a amené le 14 mai l’Agence du Médicament (ANSM) à conseiller aux médecins de réduire les prescriptions... Avant de se vouloir rassurante ce 24 mai sur le stock de corticoïdes disponibles pour le marché français. 

Une étude confirme un lien direct entre la qualité de l'air et les capacités respiratoires, alors que les jeunes se mobilisent ce vendredi pour le climat.

Plusieurs ONG demandent a l'Organisation mondiale de la Sante (OMS) d'adopter une resolution forte sur la transparence des prix des medicaments, sans quoi les prix des laboratoires risquent de rester "exorbitants et arbitraires".

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.