Trouver des candidats pour votre poste de médecin

Date
Titre
Lieu
19/07/2010
Aquitaine
06/07/2010
(49) Maine et Loire
27/06/2010
(92) Hauts de Seine
23/06/2010
Ile de France
18/06/2010
Toute la France
06/06/2010
Toute la France
01/06/2010
Toute la France
31/05/2010
Toute la France
31/05/2010
Toute la France
27/05/2010
Toute la France
Devis Express et contact pour les annonces
Actualité médical santé

"Il y a des départements dans lesquels l’administration [les Direccte] répondent plutôt favorablement et des départements où c’est un peu plus compliqué", dénonce l'économiste.

CORONAVIRUS - Des "cas de toxicite cardiaque" ont ete signales sur des personnes presentant des symptomes du Covid-19 qui avaient pris en automedication de l'hydroxychloroquine, promu par certains scientifiques comme un remede possible contre le coronavirus, mettent en garde ce dimanche 29 mars les autorites sanitaires de Nouvelle-Aquitaine. "Des cas de toxicite cardiaque ont ete signales (...) suite a des prises en automedication (...) d'hydroxychloroquine face a des symptomes evocateurs du Covid-19, ayant parfois necessite une hospitalisation en reanimation", indique l'Agence regionale de sante dans un communique."Face a ce constat, l'ARS Nouvelle-Aquitaine alerte sur les dangers de l'hydroxychloroquine qui ne doit en aucun cas etre prise en automedication", selon le communique. La prise de ce medicament doit faire l'objet d'une "surveillance" et d'une "prescription" medicales adaptees "pour eviter la survenue d'evenements indesirables graves mais aussi des hospitalisations en reanimation qui sont actuellement precieuses", poursuit l'ARS.Surdosage dangereux, voire mortelDerive de l'antipaludeen chloroquine, l'hydroxychloroquine -connue en France sous le nom de Plaquenil- est utilisee contre le lupus ou la polyarthrite rhumatoide. Actuellement experimentees dans plusieurs pays dans la lutte contre le virus, ces substances peuvent provoquer de nombreux effets secondaires dont des troubles cardiaques et neurologiques. Et un surdosage peut etre dangereux, voire mortel.En France, des essais sur l'hydroxychloroquine sont menes par le controverse Pr Didier Raoult, qui s'est attire des critiques apres avoir publie deux etudes confirmant selon lui l'"efficacite" de ce traitement contre le coronavirus. Dans une deuxieme etude portant sur 80 patients, publiee vendredi en ligne, le directeur du repute Institut hospitalo-universitaire (IHU) Mediterranee Infection de Marseille, affirme que 80% d'entre eux ont connu une "evolution favorable". Or nombre de scientifiques...Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Selon les dernières données publiées dimanche, 2 606 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Le détail pour chaque département.

interview de Clara Zucman-Rossi, externe en 5e année de médecine, sur le terrain auprès des malades à l'hôpital Henri-Mendor, coronavirus

Les principaux domaines concernés sont l'industrie, l'hébergement, la restauration, la construction, le commerce non-alimentaire et les garages, a précisé Muriel Pénicaud dimanche.

Samedi, le gouvernement a annoncé l'instauration d'un pont aérien avec la Chine pour acheminer en toute sécurité des cargaisons de masques, dont les soignants manquent cruellement pour se protéger face à l'épidémie de coronavirus.

EPIDEMIE - Jérôme Salomon a dressé son bilan quotidien concernant l’épidémie de nouveau coronavirus en France

Ils sont médecins urgentistes, infirmières en réanimation, personnels d'Ehpad ou même jeunes internes. Depuis plusieurs semaines, ils sont au front face à l'explosion du nombre de cas de contamination au coronavirus Covid-19. Dans leurs services surchargés, les malades affluent au quotidien. Alors, au moment de partir au travail, certains soignants avouent y aller avec la peur au ventre. "C'est du stress tous les jours, à chaque fois que l'on part bosser", explique une infirmière de Franche-Comté. "C'est du système D" Dans leur lutte contre le virus, tous dénoncent des moyens très insuffisants. "C'est du système D. On se débrouille avec des connaissances. J'ai lancé un appel au secours afin de récupérer des masques, j'en ai récupéré une dizaine. L'État semble avoir oublié la protection de ses soldats de première ligne", explique un médecin de SOS Médecins Nord 77. Dimanche 29 mars, selon le dernier bilan dévoilé par les autorités sanitaires, 2 606 personnes étaient mortes dans les hôpitaux français depuis le début de l'épidémie.

L'intense opération de transferts de patients qui s'est ouverte dimanche 29 mars a un seul objectif : soulager les hôpitaux surchargés de la région Grand Est, un des principaux foyers de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France. Dans la matinée, un TGV médicalisé est parti des gares de Mulhouse (Haut-Rhin), puis Nancy (Meurthe-et-Moselle), avec à son bord 36 malades sous assistance respiratoire. Pour eux, direction la Nouvelle-Aquitaine, beaucoup moins touchée par la vague épidémique. Au moins 200 transferts par TGV à venir Dimanche, certains patients ont également été transportés vers l'Allemagne. Ces malades ont été transférés depuis Strasbourg (Bas-Rhin) à bord d'un avion de l'armée de l'air allemande. Ils devraient rester entre deux, voire trois semaines dans les établissements hospitaliers qui les ont accueillis. "Ces transferts devraient être systématisés", explique la journaliste Maëlys Septembre en direct de Strasbourg. Dans les 15 prochains jours, au moins 200 transferts de ce type pourraient avoir lieu au départ du Grand Est en TGV.

Douze malades du coronavirus ont été transférés pendant le week-end par des hélicoptères militaires français depuis des hôpitaux de l'est de la France vers des établissements en Auvergne-Rhône-Alpes et en Allemagne, où quatre patients du CHR de Metz ont été pris en charge, a-t-on appris de sources concordantes.

Newsletter Medical

vous voulez être informe sur l'emploi dans votre domaine,

dans votre region, recevoir des conseils de recrutement,

connaitre les établissements qui recrutent, inscrivez vous a la news letter.